Les meilleurs films du 16 septembre 2013

Notre sélection de films et les bandes-annonces:

  • Inside Man
  • Ghost rider
  • La cérémonie
  • Le monde ne suffit pas

942827

Inside Man, l’homme de l’intérieur AB3 20H05 [3*]

De Spike Lee (2006). Avec Denzel Washington, Clive Owen.
Spike Lee ne fait pas que s’insurger contre les films de Tarantino qu’il juge dégradants à l’encontre des esclaves noirs. Il fait aussi des films. Inspiré du formidable Un après-midi de chien de Lumet, ce récit de prise d’otages à Wall Street se regarde comme la métaphore d’une Amérique post-11 septembre dérivant dans la paranoïa. Un film engagé, doublé d’une passionnante intrigue.

La cérémonie TV5MONDE 21H00 [3*]

De Claude Chabrol (1995). Avec Sandrine Bonnaire, Isabelle Huppert.
Sacrée collection de monstres chabroliens que le cinéaste nous fait passer en cérémonie! Et ici, il y en a pour tout le monde: des salauds de bourgeois dissimulant leur cruauté sous des excès d’affabilité, une domestique camouflant son analphabétisme ou une postière au passé louche. Tout est histoire de faux-semblants dans ce délicieux règlement de comptes où palpite toutefois l’humain dans ce qu’il a de plus insondable, quelque part entre le bien et le mal. Il est fort, Chabrol!

Le monde ne suffit pas LA UNE 22H05 [2*]

De Michael Apted (1999). Avec Pierce Brosnan, Sophie Marceau.
Bond n° 19, et pas la meilleure cuvée. Le scénario, en dehors d’un prologue impeccable, manque d’inventivité. C’est côté personnages, entre quelques fantaisies pyrotechniques, qu’il faut chercher notre bonheur. Sourire ravageur, Brosnan est de mieux en mieux, Marceau, vénéneuse et belle à se damner, ne joue pas que les potiches, tandis que Cleese, en successeur de Q, est hilarant. Brisons là: ce monde suffit à notre plaisir.

Ghost Rider RTL-TVI 20H25 [1*]

De Mark Steven Johnson (2007). Avec Nicolas Cage, Eva Mendes.
Singulier itinéraire que celui de M.S. Johnson qui, après avoir été scénariste de comédies (Les grincheux), s’est spécialisé dans les comics (Daredevil). Dans cette adaptation d’un personnage mythique de Marvel, Cage, coiffure Playmobil sur la tête, est trop drôle pour inspirer la douleur intérieure d’un héros mi-ange, mi-démon. À noter toutefois, la présence de Peter Fonda dans la peau du méchant Méphisto, en forme de clin d’œil amusé à Easy Rider.

Sur le même sujet
Plus d'actualité