Les meilleurs films du 16 août 2014

Chaque jour, Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce samedi, les bandes-annonces et critiques de:

  • Hantise
  • Ghost
  • Le siège de la Maison Blanche
  • Le témoin amoureux

1140809

Hantise [3*]

TCM 20H40

De George Cukor (1944). Avec Charles Boyer, Ingrid Bergman.

Londres, 1880. Revenue vivre avec son mari d’âge mûr dans la maison où sa tante a été assassinée dix ans plus tôt, Paula est en proie à d’étranges hallucinations. Film emblématique de l’âge d’or de Hollywood, ce thriller remarquable à la mise en scène implacable nous hante de sa première à sa dernière image.

Ghost [2*]

AB3 13H30

De Jerry Zucker (1990). Avec Patrick Swayze, Demi Moore.

Certains films (fantastiques) accèdent parfois à la renommée pour des raisons qui leur échappent. C’est le cas de Ghost et son histoire de fantômes un brin tire-larmes, offrant l’une des scènes d’amour les plus torrides du cinéma: assis contre la jolie Moore, le regretté Swayze ne fait pas les choses à demi en façonnant avec elle un vase en glaise, à la manière d’une symphonie érotique à quatre mains!

Le témoin amoureux [1*]

RTL-TVI 20H20

De Paul Weiland (2008). Avec Patrick Dempsey, Michelle Monaghan.

Publicitaire anglais passé à la réalisation, Weiland inverse les rôles du film Le mariage de mon meilleur ami. Cette fois, c’est Patrick Dempsey – et non Julia Roberts – qui s’aperçoit un peu tard qu’il est toujours follement amoureux de son ex. Une comédie romantique mignonne, mais sans génie, qui ne parvient pas à rivaliser avec le brillantissime Quatre mariages et un enterrement. Le couple principal ne manque toutefois pas de charme et le film marque la dernière apparition comme acteur du cinéaste Sidney Pollack (disparu le 26 mai 2008).

Le siège de la Maison Blanche [1*]

BE1 20H55

De Roland Emmerich (2013). Avec Channing Tatum, Jamie Foxx.

Alors que Cale et sa fillette visitent la Maison Blanche, de redoutables terroristes débarquent avec fracas. Emmerich, qui n’a pas le sens visuel de Michael Bay, filme avec ses gros sabots son divertissement patriotique à grand spectacle. Au 36e degré, ce film d’action prend l’allure d’un Tex Avery sous amphétamines mené tambour battant par la nouvelle coqueluche (musclée) de Hollywood, Channing Tatum. Et l’on se prend à rire. Mais au 36e degré seulement…

Sur le même sujet
Plus d'actualité