Les meilleurs films du 15 août 2014

Chaque jour, Moustique sélectionne les films à voir ou à revoir. Au programme de ce vendredi férié, les critiques et bandes-annonces de :

  • Mr Morgan's last love
  • Ali Baba et les 40 voleurs
  • Agathe Clery
  • Peur blanche

1162045

Mr Morgan’s Last Love [3*]

BE1 20H55

De Sandra Nettelbeck (2013). Avec Michael Caine, Clémence Poésy.

La vieillesse, l'amour, la mort, la solitude, les rapports familiaux…: brasser tous ces thèmes dans la même histoire donne souvent lieu à un mélange indigeste. Sandra Nettelbeck, elle, utilise tous ces ingrédients avec une rare maîtrise pour mitonner un pur bonheur de comédie dramatique. L'alchimie est totale entre Michael Caine, grandiose et bouleversant, et Clémence Poésy, dont la fraîcheur apporte un subtil équilibre à ce duo aussi improbable que profondément attachant.

Ali Baba et les quarante voleurs [2*]

FRANCE 3 14H35

De Jacques Becker (1954). Avec Fernandel, Samia Gamal.

Dans la pure tradition des bonnes vieilles comédies à la française, cette version pour rire d'Ali Baba permet à Fernandel de livrer une nouvelle prestation comique dont il avait le secret. Certes, entendre les personnages – censés être arabes – s'exprimer avec un accent marseillais prononcé en dit long sur le sérieux de cette production. Mais le charme de Samia Gamal, célèbre danseuse égyptienne, compense largement la légèreté du scénario.

Agathe Cléry [1*]

TF1 13H55

D’Etienne Chatiliez (2008). Avec Valérie Lemercier, Jean Rochefort.

Chatiliez tenait un sujet en or avec cette directrice de marketing prétentieuse et raciste qui voit soudain la couleur de sa peau virer au noir. Mais l'inspiration créatrice semble bien loin chez le réalisateur de perles comme Tatie Danielle et La vie est un long fleuve tranquille. Valérie Lemercier parvient heureusement à sauver les meubles de cette comédie inégale qui peine à trouver le ton adéquat.

Peur blanche [1*]

PLUG RTL 20H35

De Greg Huson (2002). Avec Scott Weinger, Brad Hawkins.

Pas sûr que vous considérerez vos prochaines vacances aux sports d'hiver de la même manière après avoir visionné Peur blanche. C'est qu'une station de ski va y être le théâtre d'événements sinistres où le sang va couler tout schuss le long des corps des pauvres victimes. Rassurez-vous, cet énième slasher qui sent le réchauffé glisse allégrement sur les pentes de l'invraisemblance et fera bien davantage sourire qu'il n'effraiera les amateurs du genre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité