Les meilleurs films du 13 avril 2014

Chaque jour, un spécialiste cinéma de Moustique sélectionne plusieurs films et vous les propose commentés. Critique, étoiles et bande-annonce au programme pour chacun des films.

Ce dimanche:

  • La Planète des Singes: les origines
  • Neuilly sa mère!
  • The Green Hornet
  • A la poursuite d'octobre rouge

147515

La planète des singes: les origines [3*]

TF1 20H55

De Rupert Wyatt (2011). Avec James Franco, Andy Serkis.

Après le remake pas très inspiré de Tim Burton, La planète des singes semblait avoir quitté pour de bon la galaxie cinéma. Ce prequel rondement mené – dont la suite débarquera fin juillet – vient relancer la saga simiesque, en apportant des réponses à la question majeure: comment tout cela a-t-il commencé? En ancrant le récit dans des thématiques très contemporaines, Wyatt développe un blockbuster sombre et captivant dans lequel les animaux ne sont pas ceux que l'on croit.

 

A la poursuite d'Octobre rouge [2*]

ARTE 20H45

De John McTiernan (1990). Avec Sean Connery, Alec Baldwin.

Alors que l'Union soviétique n'avait pas encore implosé, ce thriller adapté d'un roman de Tom Clancy nous replonge dans les derniers soubresauts d'une guerre froide que les événements actuels en Crimée ont soudainement ravivée. Si le scénario reste parfois un peu trop en surface, cette course-poursuite oppressante n'en est pas moins menée tambour battant par un McTiernan spécialiste du genre. Et dans laquelle Sean Connery tient fort bien le gouvernail.

The Green Hornet [2*]

FRANCE 4 20H45

De Michel Gondry (2011). Avec Seth Rogen, Jay Chou.

Le frelon vert était à l'origine une série télé des années 60 à l'existence éphémère, devenue culte par la présence de Bruce Lee. En développant ce remake, Gondry risquait donc de ne livrer qu'un blockbuster sans beaucoup de piquant. Mais le talent du Français évite l'écueil du simple travail de commande hollywoodien, avec un style visuel et une loufoquerie qui font très bon ménage avec les séquences d'action pure.

Neuilly sa mère [1*]

FRANCE 2 20H45

De Gabriel Julien Laferrière (2009). Avec Denys Podalydès, Samy Seghir.

"Auteuil, Neuilly, Passy, tel est notre ghetto" , chantaient jadis les Inconnus. C'est donc dans cette zone de S.D.F. (Sans Difficultés Financières) que Laferrière installe son héros qui provient d'un milieu nettement moins favorisé. Si ce choc des classes ne fait pas dans la dentelle et accumule un fameux paquet de clichés, il développe tout de même quelques personnages savoureux et dresse un état des lieux de la France de Sarkozy, alors au pouvoir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité