Les meilleurs films du 12 octobre 2013

Notre sélection de films pour ce samedi soir et les bandes-annonces:

  • Les chaussons rouges
  • La coccinelle revient
  • Des Hommes sans loi
  • La belladone de la tristesse

957991

Les chaussons rouges [4*]

TCM 20H45

De Michael Powell et Emeric Pressburger (1948). Avec Anton Walbrook, Moira Shearer.

Powell et Pressburger développent un puissant mélodrame dans une mise en scène vertigineuse et vouée tout entière au spectacle. La richesse des couleurs, les décors surréels et le ballet final inspiré du conte d’Andersen sont tout bonnement prodigieux. Cette histoire de ballerine emportée au-delà de son dilemme terrible entre art et passion a de quoi faire tourner la tête de tous les amoureux du 7e art. Splendide.

Des hommes sans loi [3*]

BE 1 20H55

De John Hillcoat (2012). Avec Tom Hardy, Shia LaBeouf.

Les années 30. Dans cette espèce de Terre du Milieu des Etats-Unis, les frères Bondurant vivent de leur alcool de contrebande avec l’accord tacite d’autorités peu regardantes. Jusqu’au jour où débarque un très méchant roquet de la ville, bien décidé à les mettre au pas de la prohibition. Mêlant le polar et le western avec des accès de violence qui retournent le cœur, Hillcoat dresse un portrait sans fard d’une Amérique encore en pleine gueule de bois après la plus grande crise économique de son existence. Costaud!

La Coccinelle revient [2*]

AB3 22H00

D’Angela Robinson (2005). Avec Lindsay Lohan, Matt Dillon.

Drôle d’idée des studios de faire ressortir du garage Herbie, la Coccinelle impertinente qu’on avait laissée en miettes à Mexico en 1980. Et pourtant le charme opère, même si ce sont aujourd’hui des ados un peu têtes à claque que l’on retrouve assis derrière son volant. Film old fashion, les cheveux au vent dans une Amérique libre et motorisée, La Coccinelle… passe rapidement la deuxième vitesse pour un voyage nostalgique au cœur de nos délicieux souvenirs de jeunesse.

La belladone de la tristesse [2*]

ARTE 1H20

D’Eiichi Yamamoto (1973). Avec les voix de Aiko Nagayama, Katsutaka Ito.

Tezuka a produit nombre de dessins animés pour enfants (dont le célèbre Astroboy). Mais il a aussi été à l’origine de pinku japonais (récits au caractère érotique bien trempé), dont La belladone…, trip sexuel déconcertant, mais au graphisme soufflant à la croisée de Klimt, Mucha et Redon.

Sur le même sujet
Plus d'actualité