Les meilleurs films du 12 décembre 2013

Chaque jour, retrouvez le meilleur des films diffusés avec les bandes-annonces et la cote de chacun de ceux-ci. Aujourd'hui, Crimes à Oxford, Tête de Turc, l'affaire Rachel Singer et l'ivresse du pouvoir. Bon moment télé.

999112

L’affaire Rachel Singer [3*]

RTL-TVI 20H25

De John Madden (2010). Avec Helen Mirren, Sam Worthington.

Naviguant en permanence entre flash-back et retour au présent, L'affaire Rachel Singer, excellent remake d'un film israélien de 2007, développe un thriller psychologique redoutable. La complexité des rapports géopolitiques et leurs implications sur l'échiquier international se voient mis en parallèle avec la faiblesse des hommes, flirtant par moments avec l'intensité du Munich de Spielberg. Fort et redoutable!

Crimes à Oxford [2*]

LA UNE 14H55

D'Alex de la Iglesia (2008). Avec Elijah Wood, John Hurt.

Grand spécialiste ibérique en matière de comédie noire, Alex de la Iglesia effectue ici une petite escapade britannique. Celle-ci, fort académique, ne contient pas la loufoquerie habituelle de l'Espagnol. Mais Crimes à Oxford développe toutefois une intrigue à tiroirs en forme d'hommage appuyé à Agatha Christieet à l'ambiance des Hitchcock de la période anglaise. Et offre une belle confrontation entre John Hurt et Elijah Wood.

L'ivresse du pouvoir [2*]

FRANCE 3 20H45

De Claude Chabrol (2006). Avec Isabelle Huppert, François Berléand.

En s'inspirant de l'affaire politico-financière Elf, Chabrol s'attira les foudres d'une certaine Eva Joly, alors magistrate en charge du dossier. Celle-ci accusait le cinéaste d'avoir exploité sa vie privée pour développer le scénario du film. Faut-il voir dans le personnage froid et implacable incarné par Isabelle Huppert une copie assez conforme de la juge? Toujours est-il que le réalisateur se livre à une belle interrogation sur le pouvoir et ses dérives.

Tête de Turc [2*]

FRANCE 2 0H25

De Pascal Elbé (2010). Avec Roschdy Zem, Samir Makhlouf.

Pour son premier passage derrière la caméra, Pascal Elbé développe un polar social intelligemment construit, qui va décortiquer avec lucidité les réalités de son époque, sur fond de rédemption. Via le parcours du personnage principal et de ceux qui gravitent autour de lui, c'est une réflexion prenante qui s'ouvre sur des thèmes tels que la culpabilité et l'ambivalence humaine. Sans jamais verser dans le cliché.

Sur le même sujet
Plus d'actualité