Les meilleurs films du 10 mars 2014

Chaque jour, Moustique vous propose une sélection de films, les critiques et les bandes-annonces. Ce lundi:

  • La Mémoire dans la peau
  • 300
  • Les Infidèles
  • La Leçon de Piano

1054174

La leçon de piano [3*]

Arte 20h50

De Jane Campion (1993). Avec Holly Hunter, Harvey Keitel.

Alors qu'elle sera présidente du jury du Festival de Cannes en mai prochain, Jane Campion y fut la première réalisatrice palmée d'or en 1993. Avec ce film lyrique et sensuel, elle fait fi de toute abondance de dialogues pour mieux privilégier la beauté des gestes et des regards. La passion romantique qui se dégage de cetteLeçon de piano, sur fond de paysages néozélandais, en fait une fable aussi cruelle que splendide.

Les infidèles [2*]

La Une 20h20

De Jean Dujardin, Fred Cavayé… (2012). Avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche.

Le défaut principal des films à sketchs réside dans leur aspect inégal. De fait, cette réalisation chorale alterne les séquences inspirées et d’autres moins à la hauteur. Mais cet aspect complètement foutraque assumé par les nombreux réalisateurs – et le buzz provoqué par les affiches très provoc – débouche sur une réflexion souvent pertinente, drôle et cruelle à la fois, sur la libido masculine et les conséquences de l’infidélité.

La mémoire dans la peau [2*]

Club RTL 20h25

De Doug Liman (2002). Avec Matt Damon, Franka Potente.

Cette première partie de la saga Jason Bourne annonce ce que seront les épisodes suivants: une réussite. Avec ses airs de héros de BD à la XIII, le personnage principal, devenu amnésique, doit recoller le puzzle de sa mémoire embrouillée. A ce mystère s’ajoutent un rythme trépidant et des scènes d’action palpitantes sur fond d’espionnage. Un mélange rudement bien mitonné qui, sans révolutionner le genre, ne souffre d’aucun temps mort.

300 [2*]

La Une 22h20

De Zack Snyder (2006). Avec Gerard Butler, Lena Headey.

Alors que la suite 300: la naissance d'un empire vient juste de sortir dans les salles, voilà l'occasion de revoir le travail de Zack Snyder et sa transposition de la bataille des Thermopyles. Une version qui tient davantage du jeu vidéo et de la BD que d'un spectacle cinématographique. Rien d'étonnant à cela: 300 est adapté d'un roman graphique, mais sa qualité visuelle et les combats impressionnants rendent ce péplum attrayant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité