Les meilleurs films de ce vendredi 29 avril

Breakfast on Pluto, La morsure du lézard, Voyageurs sans permis , ... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce vendredi en télé.

28323

La Trois: Breakfast on Pluto (2 étoiles)

De Neil Jordan (2005). Avec Cillian Murphy, Liam Neeson.

Ce portrait d’un paumé en quête d’amour, balancé entre ambiance glam rock déjantée et combat politique, a tout du trip psyché. Les scènes s’enchaînent, inégales, mais délicieuses: ange sans sexe défini à la recherche éperdue de sa mère à Londres, "Kitten" multiplie les expériences sexuelles et traverse une vie solitaire recouverte de paillettes. Un film-ovni envoûtant, comme Cillian Murphy, son filiforme acteur principal au regard de biche.

Club RTL 22h00: La morsure du lézard (2 étoiles)

D'Andrew Davis (2003). Avec Shia LaBeouf, Sigourney Weaver.

Tableau piquant de l’adolescence, La morsure… avance un curieux scénario fait de flash-back entre un présent rude et un passé folklorique. Des gamins creusent des trous en quête d’un mystérieux trésor convoité par la directrice sadique de leur camp de redressement. De même, l’histoire semble devoir se mériter: le spectateur doit, lui, combler les trous laissés volontairement vides d’un récit oscillant entre truculente poésie et fantastique. Bien vu!

AB4 20h10: Voyageurs sans permis (2 étoiles)

D’Andreï Konchalovski (1989). Avec James Belushi, Whoopi Goldberg.

Alors qu’il sillonne les Etats-Unis pour rejoindre son père mourant, un attardé est sauvé in extremis d’une bande de brigands par une nana un peu branque. Konchalovski choisit de dresser le portrait de ces deux compagnons de fortune errant pitoyablement sur les routes par le biais de l’humour. Il a cent fois raison, d’autant que Whoopi Goldberg et James Belushi crèvent l’écran par leur présence et leur dynamisme.

Be 1 20h45: Chloé (2 étoiles)

D'Atom Egoyan (2009). Avec Julianne Moore, Liam Neeson.

Cinéaste passionné par les apparences et le voyeurisme consentant et troublé du spectateur, il n’est pas étonnant de retrouver Atom Egoyan du côté de ce remake de Nathalie, d’Anne Fontaine. Sorte d’histoire d’amour à trois au parfum de soufre. Le cinéaste canadien d’origine arménienne réalise une adaptation plus fine et perverse que l’original, dominée par l’exceptionnelle Julianne Moore.

Sur le même sujet
Plus d'actualité