Les meilleurs films de ce vendredi 18 novembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • L’année du dragon, avec Mickey Rourke
  • Le pressentiment, de et avec Jean-Pierre Darroussin
  • Trop loin pour toi, avec Drew Barrymore
  • Le boss, avec Samuel L. Jackson

137558

TCM 18h20: L’année du dragon (3 étoiles)

De Michael Cimino (1985). Avec Mickey Rourke, John Lone.

Cinéaste atypique et parfois controversé – la vision qu’il donne de Chinatown déplut à certains – Cimino dirige un polar flamboyant où la violence augmente crescendo. Son héros (Mickey Rourke en état de grâce), vétéran du Viêtnam, est rongé de doutes et de paradoxes: lâche dans sa vie de couple qu’il ne parvient pas à sauver du naufrage, il se veut un flic incorruptible et téméraire, se sentant investi d’une mission de nettoyage qu’il est prêt à mener jusqu’à la mort. Subjuguant!

La Une 15h35: Le pressentiment (2 étoiles)

De Jean-Pierre Darroussin (2006). Avec Jean-Pierre Darroussin, Valérie Stroh.

Darroussin n’a pas choisi la facilité pour ses débuts derrière la caméra. C’est que mettre en images le roman d’Emmanuel Bove publié en 1935, avec son univers et son style très particuliers s’avère être, si pas une gageure, du moins un pari risqué. L’acteur-réalisateur l’a cependant compris et dresse une fable sociale à laquelle il apporte sa touche personnelle, entre tendresse et ironie.

Be 1 20h50: Trop loin pour toi (2 étoiles)

De Nanette Burstein (2010). Avec Drew Barrymore, Justin Long.

Les comédies romantiques ont déferlé sur les écrans en 2010, mais pas toujours très imaginatives. Heureuse surprise, dès lors, que ces péripéties d’un couple de jeunes gens obligés de s’aimer à distance. Point de mélo ou de lieux communs à redouter: l’ironie est fréquemment présente au travers de dialogues inspirés et un couple – à l’écran comme à ville – qui prend manifestement beaucoup de plaisir à être là.

La Deux 20h05: Le boss (1 étoile)

De Les Mayfield (2005). Avec Eugene Levy, Samuel L. Jackson.

Eugene Levy poursuit sur sa lancée des American Pie pour réendosser la peau d’un bon père de famille à la petite vie bien rangée. Le réalisateur puise donc dans tout ce que le cinéma compte de buddy movies du même genre – 48 heures, Le flic de Beverly Hills… – pour ne pas s’encombrer d’une originalité qu’il n’a visiblement guère recherchée. Le naufrage est heureusement évité grâce au duo principal qui, malgré une recette éculée, parvient à divertir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité