Les meilleurs films de ce vendredi 10 juin 2011

Le marchand de Venise, Couple de stars, Miss Détective, ... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce vendredi en télé.

35137

La Trois 21h05: Le marchand de Venise (2 étoiles)

De Michael Radford (2004). Avec Al Pacino, Jeremy Irons.

Conscient des préjugés antisémites véhiculés par cette comédie de Shakespeare, avec son personnage d’usurier juif caricatural, Radford la resitue dans son contexte historique et l’infléchit vers le drame. Si sa mise en scène reste sage, Pacino, lui, fait des étincelles en incarnant un mémorable Shylock.

Plug RTL 20h00: Couple de stars (2 étoiles)

De Joe Roth (2001). Avec Julia Roberts, Catherine Zeta-Jones.

Après deux films passés inaperçus, mais surtout douze ans à la direction de la Fox puis de Disney, Joe Roth revient à la réalisation avec une comédie satirique plutôt gentille sur les stars hollywoodiennes. Et non, ce n’est pas Julia Roberts qui fait des caprices pendant le press junket puisque, pour varier par rapport à son rôle dans Nothing Hill,elle joue ici la sœur et assistante souffre-douleur de Catherine Zeta-Jones.

La Deux 20h00: Miss Détective (Mauvais)

De Donald Petrie. Avec Sandra Bullock, Benjamin Pratt et Michael Caine.

Sandra Bullock parle la bouche pleine et renifle très bruyamment. Vilaine fille! Le pire, c'est que ses grimaces sont les seules occasions de sourire! À condition toutefois de ne pas être trop regardant. Sans Sandra, point de salut pour cette comédie sans prétention, au scénario trop peu développé. Reste que la comédienne est très agréable à regarder ainsi que son comparse Benjamin Pratt. Mais c'est maigre! Même pour un film de miss.

AB4 20h10: Pirates du cyberspace (1 étoile)

De Ian Softley (1995). Avec Jonny Lee Miler, Lorraine Bracco.
Dans la foulée de Sneakers qui avait ouvert la voie au début des années nonante, Softley mélange à son tour le thriller et l’informatique en filmant la course contre la montre menée par une bande de petits génies contre un virus capable de provoquer un désastre écologique. Le tonus du film compense quelque peu son côté prévisible. On peut reconnaître, parmi nos as du clavier, la débutante Angelina Jolie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité