Les meilleurs films de ce samedi 8 octobre

La rédaction a choisi 4 films qui sont diffusés aujourd'hui en télé. Avis et extraits vidéos. Au menu de ce samedi

  • L’ange des maudits, un classique de Fritz Lang
  • Bean : le passage de Rowan Atkinson au long métrage
  • Sexy Dance 3: The Battle
  • Le flic de Beverly Hills 3

64662

TCM 10h15: L’ange des maudits (3 étoiles)

De Fritz Lang (1952). Avec Marlène Dietrich, Arthur Kennedy.

Soutenue par une ballade lancinante, cette histoire de vengeance permet à Lang d’injecter ses thèmes de prédilection (l’individu seul contre la loi, le poids du destin, l’ambiguïté morale…) dans un western flamboyant. Une belle réussite malgré les démêlés du réalisateur avec la capricieuse Marlène et avec le producteur milliardaire Howard Hughes qui fit changer le titre (le film s'intitulait Chuck a Luck, d’après le nom du repaire des bandits et de la roulette verticale utilisés au Far West).

RTL-TVI 20h50: Bean (1 étoile)

De Mel Smith (1997). Avec Rowan Atkinson, Peter MacNicol.

De nombreux comiques sont confrontés au difficile passage du court au long métrage. Certains perdent même leur petit grain de folie en voulant à tout prix resserrer les boulons qui permettent à leur scénario de ne pas partir dans toutes les directions. Mister Bean s’en tire couci-couça en conservant l’essentiel de son personnage mais en l’intégrant à une comédie visiblement conçue pour ménager la chèvre britannique et le chou américain.

Be 1 20h50: Sexy Dance 3: The Battle (1 étoile)

De John Chu (2010). Avec Harry Shum Jr., Alyson Stoner.

Fini de rire! Moose, le roi de la danse hip-hop, a décidé de devenir sérieux et de faire des études d’ingénieur à l’université. Mais quelles sont ces fourmis qu’il sent dans ses jambes en révisant ses maths? On oublie le scénario riquiqui et la 3D de la diffusion dans les salles. Ce troisième Sexy Dance vaut uniquement pour ses chorégraphies. Et là, John Chu a mis le paquet!

AB3 20h30: Le flic de Beverly Hills 3 (1 étoile)

De John Landis (1994). Avec Eddie Murphy, Judge Reinhold.

D’une bonne idée de départ (plonger le flic Axel Foley qui n’a pas sa langue dans sa poche dans l’univers rose bonbon d’un grand parc d’attractions pour enfants), Landis a concocté une comédie policière bien timide. Preuve qu’il est difficile au pays de l’Oncle Sam de s’attaquer à des institutions aussi vénérables et lucratives que Disneyworld et consorts. Alors tant pis pour la verve, d’habitude plus assassine, de Murphy!

Sur le même sujet
Plus d'actualité