Les meilleurs films de ce samedi 30 juillet

Salt, Les chaussons rouges, Le masque de Zorro... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce lundi en télé.

43068

TCM 23h45: LES CHAUSSONS ROUGES (4 ÉTOILES)

De Michael Powell et Emeric Pressburger (1948). Avec Anton Walbrook, Moira Shearer.
Powell et Pressburger développent un puissant mélodrame dans une mise en scène vertigineuse et vouée tout entière au spectacle. La richesse des couleurs, les décors surréels et le ballet final inspiré du conte d’Andersen sont tout bonnement prodigieux. Cette histoire de ballerine emportée au-delà de son dilemme terrible entre art et passion a de quoi faire tourner la tête de tous les amoureux du 7e art. Splendide.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/aCzKkWDzriQ » width= »425″></iframe>

RTL-TVI 20h45: LE MASQUE DE ZORRO (2 ÉTOILES)

De Martin Campbell (1998). Avec Antonio Banderas, Anthony Hopkins.
Après 20 ans de prison, Don Diego de la Vega donne son masque à un jeune brigand des grands chemins, Alejandro: désormais, ce sera lui, Zorro! Loin des poses raides de Delon en 1974, Banderas redore avec fougue et délice le blason du héros masqué qu’il emmène dans une aventure palpitante de bout en bout. Du spectacle comme on en voyait dans les salles de quartier: du bon, du vrai cinéma!

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/s-gWOBQAXyY » width= »425″></iframe>

 

AB3 20h30: PENDEZ-LES HAUT ET COURT (2 ÉTOILES)

De Ted Post (1968). Avec Clint Eastwood, Ed Begley.
"Clint Eastwood n’est pas un acteur, aussi peut-on difficilement le trouver mauvais". L’excellente critique Pauline Kael n’y va pas de mainmorte lorsqu’elle évoque l’acteur dans ses passionnantes Chroniques américaines. Il n’empêche, Eastwood, après les films de Leone, continue tranquillement de façonner son mythe dans ce western atypique de Ted Post. Moins fort que la trilogie du dollar de Leone, le film ne manque pas de sérieux attraits, comme la peinture pas exempte de violence d’un Ouest très à cheval sur une justice réglementée et, n’en déplaise à Kael, un Eastwood archicharismatique.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/lKITYu7z-AY » width= »560″></iframe>

 

Be 1 20h45: SALT (2 ÉTOILES)

De Phillip Noyce (2010). Avec Angelina Jolie, Liev Schreiber.
Cinéaste moyen, l’Australien Noyce en connaît toutefois un rayon en matière d’action. Et cette histoire d’espionne poursuivie par une ribambelle d’agents de tous bords, bien qu’invraisemblable, ne manque certainement pas d’efficacité. Ajoutez à cela qu’Angelina Jolie, corps sculptural au regard impénétrable, est bien l’actrice capable de rivaliser avec tous les action men d'Hollywood!

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/ap3PL9gyYG0″ width= »560″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité