Les meilleurs films de ce samedi 30 avril

Erin Brockovich seule contre tous, La vie de château, Green Zone , ... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce samedi en télé.

29031

RTL-TVi 20h50: Erin Brockovich seule contre tous (3 étoiles)

De Steven Soderbergh (2000). Avec Julia Roberts, Albert Finney.

 

Tirée de faits réels, cette histoire (une mère divorcée et chômeuse trouve un job dans un cabinet d’avocats et se bat contre une multinationale responsable de l’empoisonnement de l’eau potable d’une petite localité) a connu un succès public et critique mérité. Roberts assume le côté rentre-dedans de la vraie Erin et Soderbergh, loin de toute virtuosité gratuite, met son talent au service d’un sujet fort.

TCM 22h15: La vie de château (3 étoiles)

De Jean-Paul Rappeneau (1965). Avec Philippe Noiret, Catherine Deneuve.
Fustigeant à travers son personnage de châtelain une France attentiste pendant l’Occupation, Jean-Paul Rappeneau fait de son premier long métrage une comédie tonique, même si elle est parfois empreinte de gravité. Ce brillant coup d’essai bénéficie d’un casting en or, dont Noiret qui connaîtra la consécration deux ans plus tard avec Alexandre le bienheureux.

Be 1 20h45: Green Zone (2 étoiles)

De Paul Greengrass (2010). Avec Matt Damon, Greg Kinnear.

"Mais où sont donc ces fichues armes de destruction massive?", se demande un officier américain plongé, en 2003, dans la guerre en Irak. Au menu: snipers et explosions, mais d’ADM, aucune trace. Ce qui invalide la principale justification avancée par la Maison Blanche pour occuper le pays. Pour filmer les dissensions qui éclatent dans le camp américain, Paul Greengrass reste fidèle à son style percutant: caméra à l'épaule, comme dans un reportage pris sur le vif, et montage supersonique. Si le procédé finit par lasser, cela n’enlève rien à la pertinence des questions soulevées par Green Zone.

Club RTL 20h00: Quand passent les faisans (1 étoile)

D’Édouard Molinaro (1965). Avec Paul Meurisse, Bernard Blier.

Deux escrocs tombent sur plus filou qu’eux et s’en mordent les doigts. Molinaro essaie de copier l’humour parodique de la série du Monocle. Mais malgré le coup de pouce de Simonin au scénario et celui d’Audiard pour les dialogues salés, l’intrigue se traîne et les gags n’atteignent pas toujours leur cible.

<object classid= »clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000″ codebase= »http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,28,0″ height= »330″ width= »410″> <embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » flashvars= »movieId=8445″ height= »330″ pluginspage= »http://www.adobe.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash » quality= »high » src= »http://www.canalplay.com/playerflash/playerCanalPlay.swf » type= »application/x-shockwave-flash » width= »410″></embed> </object></p>

Sur le même sujet
Plus d'actualité