Les meilleurs films de ce samedi 22 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Inception, Leonardo DiCaprio dans le trip de Christopher Nolan
  • Les Goonies, une chasse au trésor produite par Spielberg
  • Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré
  • Dragon Rouge: une préquelle au Silence des Agneaux

98791

Be 1 20h50: Inception (2 étoiles)

De Christopher Nolan (2010). Avec Leonardo DiCaprio, Ellen Page, Marion Cotillard.

Depuis Memento, on connaît la prédilection de Christopher Nolan pour les scripts vertigineux, à donner la migraine. Inception ne déroge pas à la règle en brouillant les frontières entre le réel et le mental et en soumettant le temps et l’espace à un traitement de choc. Seul problème: l’aspect thriller du récit est filmé à l’artillerie lourde et ses aspects psychologiques, pourtant intéressants, sacrifiés sur l’autel d’un tsunami visuel à la longue lassant. Au total: une demi-déception.

La Une 21h45: Les Goonies (2 étoiles)

De Richard Donner (1985). Avec Sean Astin, Josh Brolin.

Une bande d’enfants imaginatifs va vivre une chasse au trésor périlleuse et affronter d’infâmes méchants. Avec Spielberg au poste de producteur, Donner s’est vu accorder des moyens confortables pour filmer ce jeu de piste haut en couleur. Les adultes ne sont pas non plus oubliés grâce aux nombreux clins d’œil cinéphiliques qui jalonnent le film.

RTL-TVI 20h55: Les visiteurs (2 étoiles)

De Jean-Marie Poiré (1993). Avec Christian Clavier, Jean Reno.

Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille tentent de remonter le temps pour réparer une boulette. Mais l’enchanteur Eusaebius rate son philtre magique et les propulse en l’an de grâce… 1992. Coup d’envoi d’une série comique qui n’a cessé de chuter en qualité, ces Visiteurs mélangent l’humour absurde et la gauloiserie. Dans ce premier volet, le télescopage des époques nous vaut une salve de gags savoureux.

AB3 0h10: Dragon rouge (2 étoiles)

De Brett Ratner (2002). Avec Anthony Hopkins, Edward Norton.

Conscient de la difficulté d'ajouter un troisième volet à la saga du Silence des agneaux, Brett Ratner opte pour une préquelle qui retrace le parcours d’Hannibal avant sa rencontre avec l’agent Clarice. Le cinéaste nous surprend d’emblée en commençant son film par… la mort du terrifiant serial killer. Mais ce n’était qu’une fausse alerte, lançant l’intrigue sur des rails qui ne s’écartent guère du climat initial de la série.

Sur le même sujet
Plus d'actualité