Les meilleurs films de ce mercredi 23 mars

Pour préparer au mieux votre plateau télé, découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce mercredi en télé.

21971

AB3 20h05: Serial noceurs (2 étoiles)

De David Dobkin (2005). Avec Owen Wilson, Vince Vaughn.

Spécialisés dans les affaires de divorce, deux compères s’éclatent aux noces des autres où ils s’invitent sans crier gare pour manger à l’œil et séduire les demoiselles d’honneur. Mais Cupidon a plus d’une flèche dans son arc pour frapper au cœur un serial noceur. Portée par l’énergie communicative du tandem Wilson-Vaughn, cette comédie légère multiplie les situations poilantes.

<object height= »175″ width= »425″><param name= »movie » value= »http://www.dailymotion.com/swf/video/x44fu6?width=425&theme=none » /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »175″ src= »http://www.dailymotion.com/swf/video/x44fu6?width=425&theme=none » type= »application/x-shockwave-flash » width= »425″ wmode= »direct »></embed></object></p>


Club RTL 20h35: Tora! Tora! Tora! (2 étoiles)

De R. Fleischer, T. Masuda, K. Fukusaku (1970). Avec Martin Balsam, James Whitmore.

Plus passionnant que Pearl Harbor, ce film de guerre nous détaille la foudroyante attaque japonaise en n’omettant aucune erreur de jugement du haut commandement. Coproduction américano-nippone, Tora! Tora! Tora! suit alternativement le point de vue de chaque camp. Les scènes japonaises furent confiées à Kurosawa qui, malade, dut abandonner le tournage.


Arte 22h40: Clean, Shaven (2 étoiles)

De Lodge H. Kerrigan (1993). Avec Peter Greene, Megan Owen.

Rasé de près, dit le titre. De fait, Kerrigan, le futur réalisateur de Claire Dolan,filme au scalpel l’univers mental d’un schizophrène s’échappant d’un asile-prison pour partir à la recherche de sa fille placée dans une famille d’adoption. Autant prévenir les âmes sensibles: à l’ambiance suffocante du film s’ajoutent des scènes parfois difficilement soutenables.


La Deux 20h15: En pleine tempête (1 étoile)

De Wolfgang Petersen (2000). Avec George Clooney, Mark Wahlberg.

Durant l’automne 1991, une tempête d’une force inouïe surprend une poignée de marins qui se sont aventurés dans une zone à haut risque pour réaliser une pêche miraculeuse. Il suffit de jeter un coup d’œil à l’affiche du film pour comprendre que la star est la fameuse tempête plutôt que le duo sympathique mais stéréotypé formé par Clooney et Wahlberg. Avec comme climax une gigantesque lame prête à engloutir le navire et ses occupants, véritable point d’orgue d’une seconde partie qui satisfera les amateurs de film catastrophe. Mais pour en arriver là, Petersen aura usé et abusé de notre patience.

<object height= »318″ width= »425″><param name= »movie » value= »http://www.dailymotion.com/swf/video/x6z1hl?width=425&theme=none » /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »318″ src= »http://www.dailymotion.com/swf/video/x6z1hl?width=425&theme=none » type= »application/x-shockwave-flash » width= »425″ wmode= »direct »></embed></object></p>

Sur le même sujet
Plus d'actualité