Les meilleurs films de ce mercredi 13 juillet

Le pont de la rivière Kwaï, Ordinay Man, Frantic et Last Action Hero... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce mercredi en télé.

39473

Club RTL 20h35: LE PONT DE LA RIVIERE KWAÏ (3 ÉTOILES)

De David Lean (1957). Avec Alec Guiness, Sessue Hayakawa.
Dès le début, on est happé par cette colonne de prisonniers dans la jungle birmane sifflant, provocateurs, le célébrissime "Hello, le soleil brille, brille, brille". Et tout le film de Lean, déroulé dans un somptueux CinémaScope, sera parcouru de cette formidable énergie. Laquelle culmine dans la confrontation bornée entre le colonel Nicholson et le cruel Saïto (splendides Guiness et Hayakawa), uniformes différents, mais mêmes mégalomanie et folie militaire. Un grand divertissement.


La Trois 21h05: ORDINARY MAN (2 ÉTOILES)

De Vincent Lannoo (2005). Avec Carlo Ferrante, Olivier Gourmet.
George est un brave gars. Mais un jour, il pète les plombs et tue un homme sur l’autoroute. Séquestrant la femme du défunt dans son coffre de voiture, il décide de continuer sa vie ordinaire… Fausse enquête policière, variante originale du syndrome de Stockholm, cauchemar éveillé… Lannoo s’amuse à brouiller les pistes pour nous dérouter. Ce qui est sûr, c’est que cet Ordinary Man n’a rien d’un film ordinaire!


La Deux 20h25: FRANTIC (2 ÉTOILES)

De Roman Polanski (1988). Avec Harrison Ford, Emmanuelle Seigner.
Le début du film, où disparaît soudain la femme d’un brave médecin américain paumé à Paris, fait penser à Hitchcock. La suite montrant le praticien plongé dans un monde de plus en plus indifférent à son sort ne manque pas de charme non plus, d’autant que Ford excelle à jouer les innocents dépassés par les événements. Un thriller original, piqué de scènes burlesques, mais qui s’étire quelque peu sur la fin.


AB3 21h45: LAST ACTION HERO (2 ÉTOILES)

De John McTiernan (1993). Avec Arnold Schwarzenegger, F. Murray Abraham.
Danny, 10 ans, se retrouve propulsé dans l’écran de cinéma où sont projetées les aventures de son héros préféré. Lancé à 300 à l’heure, le film pastiche les action movies avec un humour dévastateur, tout en usant des recettes du genre: méchants patibulaires, cascades folles, effets spéciaux non-stop. Et Schwarzie s’amuse comme un petit fou à s’autoparodier. Bref, c’est un régal!

Sur le même sujet
Plus d'actualité