Les meilleurs films de ce mercredi 12 octobre

La rédaction a choisi 4 films qui sont diffusés aujourd'hui en télé. Avis et extraits vidéos. Au menu de ce mercredi

  • Lady Chatterley, le film aux 5 Césars
  • Amore avec la sublime Tilda Swinton
  • La bête dans le coeur de Cristina Comencini
  • Le Chocolat avec Juliette Binoche

64680

La Deux 20h00: Lady Chatterley (3 étoiles)

De Pascale Ferran (2006). Avec Marina Hands, Jean-Louis Coulloc’h.

Meilleurs film, actrice, adaptation, photo, costumes: Lady Chatterley aura fait le plein de récompenses lors des Césars 2007, en plus d’avoir obtenu le prix Louis Delluc. Un plébiscite mérité pour cet éloge de la liberté d’aimer, au mépris des conventions sclérosantes. Pascale Ferranfilme les saisons et les corps avec une audace tranquille et traduit magnifiquement le bouleversement physique et spirituel de son héroïne, incarnée avec sensualité par Marina Hands, pensionnaire de la Comédie-Française.

<object height= »100″ width= »100″><param name= »movie » value= »http://www.allocine.fr/blogvision/18704612″ /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »100″ src= »http://www.allocine.fr/blogvision/18704612″ type= »application/x-shockwave-flash » width= »100″></embed></object><a href= »http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=61490.html » target= »_blank »>Lady Chatterley

Be 1 20h50: Amore (3 étoiles)

De Luca Guadagnino (2010). Avec Tilda Swinton, Flavio Parenti.

Amore est un régal pour les yeux, qui commence par la description de Milan sous la neige – l’hiver des sentiments – et évolue vers les couleurs chaudes de la passion. Au centre de ce drame en blanc et ocre: une mère de famille de la haute bourgeoisie (sublime Tilda Swinton), respectueuse des conventions… jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse d’un ami de son fils et rue dans les brancards.

La Trois 21h30: La bête dans le cœur (2 étoiles)

De Cristina Comencini (2005). Avec Alessio Boni, Giovanna Mezzogiorno.

Sabina, une jeune femme a priori comblée, apprend qu’elle est enceinte et se met à douter. Cette descente dans les profondeurs sombres de l’âme est portée à bout de bras par Giovanna Mezzogiorno (La prima linea). Dommage que la réalisatrice se perde dans d’inutiles digressions.
La bestia nel cuore mention doc.

Arte 14h30: Le chocolat (1 étoile)

De Lasse Hallström (2000). Avec Juliette Binoche, Victoire Thivisol.

Eternelles nomades, Vianne et sa fille débarquent dans un village français. En plein carême, la jeune femme ouvre une chocolaterie, ce qui lui attire les foudres du potentat local. Entre le château et notre "envoyée du diable", la guerre sainte est déclarée. Elle se limite, dans les faits, à quelques escarmouches qui viennent difficilement meubler les deux longues heures de cette fable d’un autre âge. Des répliques du style "Good morning, Monsieur le Comte, vous prendrez bien une cup of chocolate?" n’arrangent pas les choses.

Sur le même sujet
Plus d'actualité