Les meilleurs films de ce mardi 26 juillet

The last show, Harry Potter et la coupe de feu, Papy fait de la résistance, A love song for Bobby Long... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce mardi en télé.

41926

Arte 20h40: THE LAST SHOW (4 ÉTOILES)

De Robert Altman (2006). Avec Meryl Streep, Lily Tomlin, Kevin Kline.
Altman tire son dernier coup, avec la mort en bandoulière et la vie en point de mire, en filmant l’ultime émission d’un show radiophonique où il convoque quelques grosses pointures qui se lâchent. C’est jubilatoire, rabelaisien, et ça nous rappelle que, depuis cinquante ans, le cinéma américain n’aurait pas été pareil si un trublion de son espèce ne nous avait pas envoyé dans les gencives une volée de films aussi décapants.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/7IRuFI4Soi0″ width= »425″></iframe>

 

TF1 20h45: HARRY POTTER ET LA COUPE DE FEU (2 ÉTOILES)

De Mike Newell (2005). Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint.
Au crédit de ce 4e volet (diffusé alors qu'est récemment sorti dans les salles le 8e et dernier), on pointera la maestria avec laquelle Mike Newell filme les scènes d’action: le combat d’Harry contre un dragon, l’épreuve sous-marine… L’atmosphère nocturne de La coupe éblouit également par sa beauté graphique. Mais, question "conte initiatique", on reste sur sa faim. On nous avait annoncé un Harry en proie aux premiers émois de l’adolescence: on devra se contenter des timides regards qu’il adresse à Katie Leung. Quant à Hermione et Ron, ils font tapisserie.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/X6IMPaOmTPY » width= »425″></iframe>

France 2 20h35: PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE (2 ÉTOILES)

De Jean-Marie Poiré (1983). Avec Christian Clavier, Michel Galabru.
"Le film qui a coûté plus cher que le débarquement". Avec ce slogan, le ton est donné: aux poubelles les récits cocardiers, place aux Français moyens qui vendraient père et mère pour un verre de gros rouge. Provocateur? Certes, mais on n’en attendait pas moins de la bande du Splendid qui avait déjà transformé le père Noël en une belle ordure. Ici, on a droit à une portion copieuse d’humour gaulois.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/VDnSJi-IzZM » width= »425″></iframe>

 


La Deux 20h20: A LOVE SONG FOR BOBBY LONG (1 ÉTOILE)

De Shainee Gabel (2004). Avec John Travolta, Scarlett Johansson.
A la mort de sa mère qu’elle n’a pratiquement pas connue, Pursy hérite de la maison de la défunte à La Nouvelle-Orléans. Y logent déjà deux bras cassés qui noient un traumatisme ancien dans l’alcool. Plus mélo que A Love Song, tu meurs! Mais le face-à-face entre Johansson et un Travolta grisonnant qui pousse la chansonnette mérite le coup d’œil.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/4ve-nxuX_sg » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité