Les meilleurs films de ce mardi 25 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Delta, le film de Kornel Mundruczo qui va vous en mettre plein la vue
  • Le samouraï de Melville avec Alain Delon
  • Bienvenue au gîte, avec Marina Foïs
  • L'homme sans ombre de Paul Verhoeven avec Kevin Bacon

98805

Arte 2h50: Delta (4 étoiles)

De Kornel Mundruczo (2008). Avec Felix Lajko, Orsi Toth.

Un homme taciturne revient s’installer dans le delta du Danube pour construire une maison avec l’aide de sa sœur dont il ignorait l’existence. Au village, on voit d’un mauvais œil leur complicité amoureuse. Les éléments du drame sont en place et laissent prévoir le pire. Entre-temps, Mundruczo filme le delta "comme au premier jour de la création" et la communion de ses nouveaux Adam et Eve avec la nature. Certaines scènes, comme la procession des barques, touchent au sublime. D’autres nous crucifient. Avec Mundruczo, il n’y a pas de demi-mesures, que des émotions extrêmes.

France 2 1h10: Le samouraï (2 étoiles)

De Jean-Pierre Melville (1967). Avec Alain Delon, Nathalie Delon.

"Il n’y a pas de plus profonde solitude que celle du samouraï, si ce n’est celle du tigre dans la jungle". Cette phrase du prologue, prétendument extraite du Bushido, mais en fait inventée par Melville, résume bien le parcours de Costello, le tueur à gages doublé par ses employeurs. Avec son style épuré où chaque geste devient un rituel, Le samouraï reste un des meilleurs rôles de Delon et un jalon dans l’histoire du polar.

TF1 2h10: Bienvenue au gîte (3 étoiles)

De Claude Duty (2003). Avec Marina Foïs, Philippe Harel.

Une hirondelle a fait le printemps, Les randonneurs… Le cinéma de l’Hexagone aime se pencher sur le monde rural de temps à autre, surtout quand il s’agit d’y plonger une bande de citadins invétérés. Le contraste est évidemment saisissant et prête à sourire. Malgré son ton un brin superficiel, Bienvenue au gîte débouche sur une comédie champêtre sympathique et réunit une poignée de seconds rôles bien dessinés.

RTL-TVI 22h00: L’homme sans ombre (2 étoiles)

De Paul Verhoeven (2000). Avec Elizabeth Shue, Kevin Bacon.
Apparu chez Platonavec la fable sur l’anneau de Gygès, l’homme invisible rejoint un questionnement philosophique très ancien: l’homme est-il intrinsèquement moral ou seulement par peur d’être découvert, par crainte du châtiment? Verhoeven opte nettement pour cette seconde hypothèse! Dommage que la fin tombe dans la surenchère.

Sur le même sujet
Plus d'actualité