Les meilleurs films de ce lundi 26 décembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Closer, entre adultes consentants, avec Jude Law et Julia Roberts
  • Laurel et Hardy au Far West, de James W. Horne
  • Jean de Florette, avec Yves Montand et Gérard Depardieu
  • Beau Brummel, avec Elizabeth Taylor

147229

TF1 1h15: Closer, entre adultes consentants (3 étoiles)

De Mike Nichols (2004). Avec Jude Law, Julia Roberts.

Réalisateur majeur du cinéma américain des années 60-70 (The Graduate, Carnal Knowledge), Nichols prouve qu’il n’a rien perdu de son mordant en analysant, en plein retour du puritanisme, le ballet physico-cérébral de deux couples. Pour Nichols, l’amour apparaît comme un champ de bataille où le mensonge et la trahison sont monnaie courante. Dans Closer, le coup de foudre rend aveugle, le sexe est cru et les sentiments rarement synchrones.

Arte 20h40: Laurel et Hardy au Far West (3 étoiles)

De James W. Horne (1937). Avec Stan Laurel, Oliver Hardy.

Laurel et Hardy, au top de leur forme, nous offrent une tornade de gags… au ralenti, car le tandem aimait étirer ses effets et mettre des pauses là où les autres enchaînaient. Tant mieux car ils parviennent, mine de rien, à mettre sens dessus dessous la bienséance et les clichés du western. A une orpheline, Laurel annonce sans diplomatie le décès de son père. "Il est vraiment mort?" déclare la jeune femme en pleurs. Pour la consoler, Laurel lance: "Je l’espère, on l’a déjà enterré!"

France 2 14h45: Jean de Florette (3 étoiles)

De Claude Berri (1986). Avec Yves Montand, Gérard Depardieu.

Ayant hérité d’un domaine convoité par ses voisins, Jean de Florette va se tuer à la tâche parce que le Papet et Ugolin ont bouché la source qui alimentait ses terres. On comprendra dans la seconde partie de cette formidable saga provençale de Pagnol qu’une fatalité s’acharne sur les personnages pour les mener à leur perte. Cette suite, intitulée Manon des sources et diffusée à 16h55, a des accents de tragédie grecque. Le duo AuteuilBéart y est éblouissant.

Arte 23h20: Beau Brummel (1 étoile)

De Curtis Bernhardt (1954). Avec Stewart Granger, Elizabeth Taylor.

Tourné en Angleterre pour la MGM, ce portrait statique d’un dandy qui côtoie les grands de ce monde avant de finir dans la misère vaut surtout pour la composition savoureuse de Peter Ustinov en Prince de Galles. Avec, dans un rôle décoratif et en perruque blanche, Elizabeth Taylor avant Géant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité