Les meilleurs films de ce lundi 21 novembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Le rouge et le noir, avec Gérard Philippe et Danielle Darrieux
  • Chute Libre, de Joel Schumacher avec Michael Douglas
  • Casino royale, avec Daniel Craig
  • Alexandre le bienheureux, avec Philippe Noiret et Marlène Jobert

138438

TV5 21h00: Le rouge et le noir (3 étoiles)

De Claude Autant-Lara (1954). Avec Gérard Philipe, Danielle Darrieux.

Violemment critiqué par la Nouvelle Vague qui le tenait pour un cinéaste du passé, Autant-Lara adapte le chef-d’œuvre de Stendhal, faisant de Julien Sorel le héraut des humiliés. On le jugera en effet davantage pour avoir voulu échapper à sa condition sociale que pour avoir blessé une femme aimante. Cette dimension militante anime le récit d’un souffle puissant, porté plus haut encore par les interprétations inoubliables de Danielle Darrieux et Gérard Philipe.

TMC 20h40: Chute libre (3 étoiles)

De Joel Schumacher (1993). Avec Michael Douglas, Robert Duvall.

Los Angeles, heure de pointe. Le soleil donne, les klaxons tonnent. Silencieux, Jack abandonne sa voiture au beau milieu des embouteillages. La chaleur de l’été a cramé ses derniers fusibles… À travers la dérive d’un homme ordinaire qui pète les plombs, Schumacher trace l’état borderline d’une Amérique sociale au bord de la crise de nerfs. Une autopsie à la fois brillante, drôle et complètement maîtrisée du rêve américain en chute libre.

La Une 20h20: Casino royale (2 étoiles)

De Martin Campbell (2006). Avec Daniel Craig, Eva Green.

Pas de gadgets, pas d’humour british. Mais, n’en déplaise aux aficionados, Daniel Craig, regard d’acier trempé et biscoteaux saillants, ne fait pas faux Bond. Au contraire, il redonne un coup de jeune à la saga et l’entraîne à un rythme spectaculaire dans les abysses sombres de son héros. Animal et athlétique, le nouveau 007 est en butte à un monde qui n’a plus rien à voir avec les innocentes Golden Sixties et rend, brutalement, coup pour coup. Vous voilà prévenus!

France 3 15h05: Alexandre le bienheureux (2 étoiles)

D’Yves Robert (1967). Avec Philippe Noiret, Marlène Jobert.

Au slogan "Travail, famille, patrie", Yves Robert, avec une longueur d’avance sur Mai 68 et son envie d’envoyer tout balader, oppose ce bel éloge de la paresse, joué par un Noiret en pleine forme… pour ne rien faire! Multipliant toutes les tentatives pour se débiner, le pauvre homme aura fort à faire entre une épouse stakhanoviste et une fausse ingénue qui ne rêve finalement que de lui remettre le collier au cou.

Sur le même sujet
Plus d'actualité