Les meilleurs films de ce lundi 17 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La peau douce: Françoise Dorléac dirigée par François Truffaut
  • Cœur de tonnerre avec Val Kilmer et Sam Shepard
  • Une semaine sur deux (et la moitié des vacances scolaires)
  • Le Triporteur, l'occasion de revoir Darry Cowl

65970

TV5 21h00: La peau douce (3 étoiles)

De François Truffaut (1964). Avec Jean Desailly, Françoise Dorléac.

"J’ai fait un film sur l’adultère, mais en m’appliquant à tourner les scènes que l’on ne montre pas habituellement",déclarait Truffaut à propos de La peau douce, un drame en apparence froidement clinique, mais où le feu couve sous la glace. Retenant la leçon d’Hitchcock, Truffaut détourne les scènes les plus banales (une conversation à un dîner, un trajet en taxi…) pour y injecter un maximum de tension dramatique.

Club RTL 22h15: Cœur de tonnerre (2 étoiles)

De Michael Apted (1992). Avec Val Kilmer, Sam Shepard.

Un agent du FBI d’origine indienne enquête dans une réserve sur une série de meurtres. Ce thriller basé sur des faits réels et tourné dans les décors impressionnants des Badlands du Sud-Dakota aborde avec punch un thème peu traité au cinéma: l’avenir incertain des Native Americans. Parallèlement à Cœur de tonnerre, Apted a réalisé Incident à Oglala,un passionnant documentaire sur le militant indien Leonard Peltier.

La Une 20h20: Une semaine sur deux (et la moitié des vacances scolaires) (1 étoile)

D’Ivan Calbérac (2009). Avec Mathilde Seigner, Bernard Campan.

Dur, dur, d’être une femme divorcée et, pour les enfants, d’accepter le nouveau compagnon de sa mère, puis de devoir aller la semaine suivante chez un papa rêveur. À cela s’ajoutent les problèmes scolaires et ceux des premières amours. Choisir les petites et les grandes misères de la garde alternée pour une comédie familiale semblait prometteur. Mais Ivan Calbérac filme mollement et n’évite pas les clichés.

France 3 15h10: Le triporteur (1 étoile)

De Jack Pinoteau (1957). Avec Darry Cowl, Jean-Claude Brialy.

Apprenant que l’équipe de foot locale a été sélectionnée pour la finale de la Coupe de France, Antoine perd le contrôle de son triporteur et provoque un désastre chez son patron. Licencié, il se rend à Nice sur son engin afin d’assister au match. Ce périple sert de prétexte pour enfiler les gags plus ou moins drôles. Gros succès à l’époque, cette comédie gentillette nous permet de revoir Darry Cowl dans l’un de ses rôles les plus célèbres.

Sur le même sujet
Plus d'actualité