Les meilleurs films de ce lundi 15 août

Loin de la foule déchainée, La maison du lac, Avant la nuit, Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce lundi en télé.

54618

La Une 22h05: LOIN DE LA FOULE DECHAINEE (3 ÉTOILES)

De John Schlesinger (1967). Avec Alan Bates, Julie Christie.
Même si la fin de carrière de Schlesinger laisse un goût amer, on ne doit pas oublier qu’il fut, dans les années 60, un cinéaste majeur, capable de tourner des films audacieux des deux côtés de l’Atlantique (Midnight Cowboy, Sunday, Bloody Sunday). Il a également tâté du drame romantique en costumes avec Loin de la foule…, une adaptation somptueuse de Thomas Hardy où l’on retrouve le regretté Alan Bates.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/JuHlMn1scAI » width= »425″></iframe>

 

Arte 20h40: AVANT LA NUIT (2 ÉTOILES)

De Julian Schnabel (2000). Avec Javier Bardem, Olivier Martinez.
Déjà auteur d’un biopic sur le peintre Basquiat, Schnabel se penche sur le parcours tragique de Reinaldo Arenas. Bardem incarne avec un mélange d’insouciance juvénile et de gravité cet écrivain cubain gay qui, après avoir rejoint les rebelles castristes, fut persécuté par le nouveau pouvoir en place en tant qu’élément "contre-révolutionnaire et asocial". On pointera les deux apparitions de Johnny Depp, en travesti puis en officier.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/55O18SYG9nQ » width= »425″></iframe>

 

RTL-TVI 21h15: LES DESASTREUSES AVENTURES DES ORPHELINS BAUDELAIRE (2 ÉTOILES)

De Brad Silberling (2004). Avec Jim Carrey, John Cleese.
Trois orphelins sont confiés à leur oncle, le démoniaque comte Olaf, plus intéressé par leur fortune que par leur bonheur. Ce personnage, qui navigue entre l’univers de Dickens et celui de Tim Burton, permet à Carrey de s’en donner à cœur joie en nous offrant un festival de mimiques. Cela dit, l’ambiance gothique et noire du film ne le destine pas en priorité aux tout jeunes spectateurs.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/KkTukpSWKuA » width= »425″></iframe>

 

La Une 20h20: ENTRE DEUX RIVES (1 ÉTOILE)

D’Alejandro Agresti (2006). Avec Sandra Bullock, Keanu Reeves.
Un architecte s’installe dans une maison isolée au bord d’un lac. Par désœuvrement, il commence à écrire à l’ancienne propriétaire et se rend compte… qu’ils vivent à deux années d’intervalle. Ce remake américain du film sud-coréen Siworae repose sur un fascinant paradoxe temporel, en forme de métaphore sur les blocages émotionnels des personnages. Encore fallait-il exploiter la dimension fantastique du récit avec doigté, ce qu’Agresti se montre incapable de faire.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/V02lqEpbk2Y » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité