Les meilleurs films de ce lundi 10 octobre

La rédaction a choisi 4 films qui sont diffusés aujourd'hui en télé. Avis et extraits vidéos. Au menu de ce lundi

  • Jules et Jim, le chef-d'oeuvre de Francois Truffaut
  • Terminator 2: le meilleur film d'action des années 90
  • Spiderman 2 de Sam Raimi
  • Cent Mille Dollars au Soleil, le western à la française

64672

TV5 21h00: Jules et Jim (4 étoiles)

De François Truffaut (1962). Avec Jeanne Moreau, Oscar Werner.

A 30 ans, Truffaut filme le roman du septuagénaire Henri-Pierre Roché et respecte scrupuleusement le recul existant entre les événements vécus et la narration de l’auteur en utilisant la voix off de manière inventive et musicale. C’est d’ailleurs une chanson, le Tourbillon de Bassiak, qui donne le ton à cette histoire calmement révolutionnaire de trio amoureux. Jeanne Moreau, filmée en liberté, y est éblouissante.

AB3 20h05: Terminator 2 (4 étoiles)

De James Cameron (1991). Avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton.

En 1991, James Cameron n’était pas encore "Monsieur Titanic" mais il nous offrait déjà le meilleur film d’action de la décennie, plus ébouriffant que le premier Terminator. En ressuscitant la machine à tuer incarnée par Schwarzie, le cinéaste la transforme en… sauveur de l’humanité. Mais le style est encore plus percutant et le scénario, digne d’une véritable épopée. Le cyborg en métal liquide qui pourchasse nos héros représentait aussi, deux ans avant Jurassic Park, une grande innovation en matière de trucage numérique.

RTL-TVI 22h25: Spider-Man 2 (3 étoiles)

De Sam Raimi (2004). Avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst.

Rien ne va plus pour Spider-Man. Sa double vie lui pèse tellement qu’il décide de jeter aux orties sa légendaire tunique. Mais comment rester inactif face à l’action maléfique du docteur Octopus, un savant doté de redoutables tentacules? Dans cet excellent numéro 2, Sam Raimi maintient un bon équilibre entre les scènes d’action et le portrait d’un superhéros en proie au doute.

Arte 20h40: Cent mille dollars au soleil (2 étoiles)

D'Henri Verneuil (1963). Avec Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura.

Verneuil remplace les cow-boys par des conducteurs de poids lourds et Monument Valley par le Sahara pour ce western à la française, au scénario linéaire mais riche en péripéties musclées. Belmondo et Ventura jouent une partie de bras de fer pour quelques dollars de plus et même la traditionnelle bagarre dans le saloon trouve son équivalent avec le saccage d’une station-service.

Sur le même sujet
Plus d'actualité