Les meilleurs films de ce jeudi 11 août

Demain ne meurt jamais, La 7e cible, Warlock, Une grande année... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce jeudi en télé.

52392

France 3 20h35: DEMAIN NE MEURT JAMAIS (3 ÉTOILES)

De Roger Spottiswoode (1997). Avec Pierce Brosnan, Jonathan Pryce.
Brosnan confirme les espoirs que les fans de Bond plaçaient en lui, même s’il "sécha" lors d’une interview quand on lui demanda la signification des deux zéros de 007 (le premier indique qu’il a le permis de tuer, le second, qu’il a déjà tué). Quoi qu’il en soit, l’acteur est bien entouré par Michelle Yeoh, l’ex-star des films d’action de Hong Kong, et par Jonathan Pryce en méchant magnat de la communication.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/BzNjlQH0TRI » width= »425″></iframe>

RTL-TVI 20h25: UNE GRANDE ANNEE (2 ÉTOILES)

De Ridley Scott (2007). Avec Russell Crowe, Marion Cotillard.
On n’attendait pas le réalisateur d’Alien ou de Gladiator du côté de la comédie romantique tournée, en plus, sous le soleil de Provence (d’accord, son premier film, Les duellistes, avait déjà pour cadre le Périgord). Passé la surprise, il faut bien avouer que cette histoire de trader, qui hérite d’un vignoble et s’amourache d’une jeune restauratrice, ne mérite pas complètement son titre canadien Un grand cru. Mais ça se laisse boire, pardon, voir!<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/4JeDV597eUc » width= »425″></iframe>

France 3 23h10: LA 7e CIBLE (1 ÉTOILE)

De Claude Pinoteau (1984). Avec Lino Ventura, Léa Massari.
Qui ose faire des misères et envoyer des menaces à Lino, ancien grand reporter aujourd’hui à la retraite? La réponse, pas franchement emballante, dans ce thriller pépère où on peut quand même visiter, dans la course-poursuite finale, la ville de Berlin encore divisée par le mur de la honte. Signalons, dans un rôle de commissaire, la prestation du célèbre metteur en scène de théâtre Roger Planchon.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/FmkUiwPLOTo » width= »425″></iframe>

Club RTL 22h30: L'HOMME AUX COLTS D'OR (1 ÉTOILE)

D’Edward Dmytryk (1959). Avec Richard Widmark, Henry Fonda.
André Bazin qualifia jadis de "sur-westerns" les films apparus après-guerre et qui, ayant honte de n’être que des histoires de cow-boys, cherchaient à justifier leur existence "par un intérêt supplémentaire d’ordre sociologique ou moral". Le terme visait à l’origine une réussite comme Le train sifflera trois fois mais on peut aussi l’appliquer à ce pesant Homme aux colts d’or, un western psychologique tarabiscoté.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/YeBgUCH8UJg » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité