Les meilleurs films de ce dimanche 18 septembre

Cliente, Largo Winch, Les aventures d’Hadji, Camille Claudel... Découvrez des extraits vidéos et nos avis sur notre sélection de films diffusés ce dimanche en télé.

61734

France 2 20h45: Cliente (2 étoiles)

De Josiane Balasko (2008). Avec Nathalie Baye, Eric Caravaca.

Ayant décidé de ne plus se lier durablement, Judith s’offre les services d’escort boys. Mais lorsqu’elle rencontre Marco, un prostitué, son cœur recommence à battre. Balasko n’ayant pas réussi à intéresser un producteur, le scénario de Cliente fut d’abord publié sous forme de roman et connut un succès inattendu… qui délia les bourses. Le résultat? Un drame plus grave qu’il n’y paraît où, au-delà du désir féminin abordé sans tabous, il est question de solitude et de peur de vieillir.

TF1 20h45: Largo Winch (2 étoiles)

De Jérôme Salle (2008). Avec Tomer Sisley, Kristin Scott Thomas.

La transposition au cinéma d’une BD a tout du triple saut périlleux. Astérix, Lucky Luke, Blueberry: autant de héros pas gâtés lors de leur passage sur écran. Surprise: Largo Winch,adapté de la série de Van Hamme et Francq,tient la route avec son habile dosage d’action et d’intimisme. Quête identitaire du personnage, manipulations financières à gogo, course-poursuite de Hong-Kong à la Croatie: Jérôme Salle ne nous laisse aucun répit.

France 3 0h15: Les aventures d’Hadji Baba (2 étoiles)

De Don Weiss (1954). Avec John Derek, Elaine Stewart.
On a du mal à imaginer qu’en 1954, Hadji déclencha une bataille d’Hernani entre les partisans de la mise en scène (fût-elle au service de rien) et ceux du contenu (les grands sujets que tout cinéaste se devrait de traiter). Vaste blague! Hadji n’est ni le chef-d’œuvre annoncé ni l’infâme nanar pour cinéphiles gâteux. Revisitant avec humour les Mille et Une Nuits, DonWeiss crée un Orient de pacotille kitsch et coquin.

Arte 20h40: Camille Claudel (1 étoile)

De Bruno Nuytten (1988). Avec Isabelle Adjani, Gérard Depardieu.

"Elle avait tout misé sur Rodin, elle perdit tout avec lui",a écrit Paul Claudel, le frère de Camille. Le chef opérateur Bruno Nuytten retrace avec application et une pointe de féminisme le parcours de cette femme-sculpteur hors du commun qui fut l’élève puis la compagne de Rodin. Mais malgré l’interprétation fiévreuse d’Adjani, la passion est bizarrement absente de ce film trop sage.

Sur le même sujet
Plus d'actualité