Les meilleurs films de ce dimanche 13 novembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • No Country For Old Men, des frères Cohen avec Javier Bardem et Tommy Lee Jones
  • Vénus noire, d'Abdellatif Kechiche
  • Cliffhanger, avec Sylvester Stallone
  • Alexandre le Grand, avec Richard Burton

137178

France 2 20h45: No Country For Old Men (3 étoiles)

De Joel et Ethan Coen (2007). Avec Tommy Lee Jones, Javier Bardem.

Rien d’étonnant à ce que le très "fargoesque" roman de Cormac McCarthy ait poussé les frères Coen à adapter cette œuvre noire, la fuite en avant d’un homme dont la fortune mal acquise va se retourner irrémédiablement contre lui. Tout au long du film prédomine une froide violence, symbolisée par un magistral Javier Bardem. Parfois face caméra, parfois hors champ, voire elliptique, chaque meurtre n’est qu’un pion supplémentaire sur l’échiquier macabre dressé par le criminel.

Be 1 20h50: Vénus noire (3 étoiles)

D’Abdellatif Kechiche (2010). Avec Yahima Torres, Andre Jacobs.

Malaise dès la première séquence, où le moulage du corps de la Vénus hottentote est analysé sous toutes les coutures à l’Académie royale de médecine. Et malaise permanent ensuite, tant Kechiche retranscrit avec une efficacité redoutable la lente déchéance de Saartjie Baartman, trimballée comme une bête de foire dans un 19e siècle colonialiste et convaincu de l’inégalité des races. Une mise en scène puissante et crue, qui a le mérite de déranger.

France 4 20h35:Cliffhanger (2 étoiles)

De Renny Harlin (1993). Avec Sylvester Stallone, John Lithgow.

Tourné dans les décors grandioses des Dolomites, ce thriller rompt les codes classiques d'Hollywood dans une séquence d’ouverture suffocante d’angoisse où Stallone -convaincant de sobriété – casse son statut de héros infaillible. Si la suite devient plus conventionnelle, Cliffhanger n’en demeure pas moins très efficace grâce à des scènes d’action rondement menées et une course-poursuite enneigée qui maintiennent l’intérêt.

Arte 20h40: Alexandre le Grand (2 étoiles)

De Robert Rossen (1956). Avec Richard Burton, Fredric March.

Bien avant le Alexandre assez décevant d’Oliver Stone, cette version permet à Richard Burton, habité par son rôle, de retranscrire l’ambiguïté de ce personnage historique. Tourné avec des moyens humains considérables – des milliers de figurants -, le film prête aujourd’hui à sourire pour certaines scènes ayant très mal vieilli et la coiffure hilarante de Burton, mais les séquences de combat restent spectaculaires.

Sur le même sujet
Plus d'actualité