Les meilleurs films de ce 9 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Police Python 357, d'Alain Corneau
  • Nowhere Boy, avec Kristin Scott Thomas
  • Enfermés dehors, d'Albert Dupontel
  • Le vol du Phoenix, avec Dennis Quaid

513550

Arte 0h45: Police Python 357 [3*]

D’Alain Corneau (1976). Avec Yves Montand, Simone Signoret.

Tout accuse un inspecteur d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Dans ce deuxième film de Corneau influencé par le polar noir américain, l’antihéros erre solitaire, le flingue – le fameux Python 357 – en guise de seconde peau, à l’intérieur d’une mise en scène froide et méthodique. L’ambiance est lourde, presque étouffante. Mais l’émotion perce soudain avec le visage de Signoret, magnifique en bourgeoise paralytique bafouée. Du grand polar!

Be1 20h55: Nowhere Boy [2*]

De Sam Taylor-Wood (2010). Avec Aaron Taylor-Johnson, Kristin Scott Thomas.

Si la réalisation du film est un peu fadasse, Taylor-Wood a l’intelligence de situer son biopic dans les années peu connues de la vie de Lennon, celles de sa prime jeunesse dans les quartiers pauvres de Liverpool. L’ado est tiraillé entre une mère castratrice et une tante délurée qui lui offre le premier choc de sa vie: voir Presley sur scène! Entre psychanalyse douce et reconstitution d’une âpre Angleterre fifties, Taylor-Wood raconte avec sobriété la naissance du mythe Lennon avant les Fab Four.

La Deux 20h20: Enfermés dehors [2*]

D’Albert Dupontel (2006). Avec Albert Dupontel, Yolande Moreau.

Un SDF trouve un uniforme de policier et défend à sa manière la veuve et l’orphelin. Dupontel alterne les gags visuels féroces façon Tex Avery (malmené comme un cartoon, le héros est entre autres projeté dans les airs par un motard imprudent) et la poésie pure à la Chaplin dans cette comédie sociale acide, filmée avec une rage et une tendresse dévastatrices.

Rtl-tvi 22h35: Le vol du Phoenix [2*]

De John Moore (2004). Avec Dennis Quaid, Tirese Gibson.

Un avion se fracasse en plein désert de Gobi. Les rescapés décident de reconstruire l’appareil à partir de ses débris. John Moore réalise un honorable remake du film homonyme de Robert Aldrich tourné en 1965. Si les personnages de cette nouvelle mouture sont plus schématiques et moins roublards, l’aventure nous réserve son lot de rebondissements et certains temps forts, comme l’impressionnant crash du début. À noter, la présence au casting de Hugh Laurie, le Docteur (House) préféré de ces dames.

Sur le même sujet
Plus d'actualité