Les meilleurs films de ce 8 février

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • French Connection 1, avec Gene Hackman
  • J’ai tué ma mère, de Xavier Dolan
  • Le journal de Bridget Jones, avec Renée Zellweger et Hugh Grant
  • Machete, de Robert Rodriguez et Ethan Maniquis

220747

Club RTL 22h35: French Connection 1 (3 étoiles)

De William Friedkin (1971). Avec Gene Hackman, Fernando Rey.

"Popeye" Doyle, flic new-yorkais aux méthodes radicales, est sur la piste d’un important réseau de narcotrafiquants qui opèrent depuis Marseille. Obsédé par sa quête jusqu’à la névrose, Hackman est exceptionnel dans le rôle de ce flic, un des premiers du cinéma qui n’hésite pas, tel Dirty Harry, à franchir la ligne blanche pour arriver à ses fins.

Arte 23h20: J’ai tué ma mère (2 étoiles)

De Xavier Dolan (2009). Avec Xavier Dolan, Anne Dorval.

A 20 ans à peine, l’extraterrestre Xavier Dolan livre un film tonique, tourbillonnant, poseur et intelligent sur l’adolescence. Ses affres, ses questions épineuses d’identité sexuelle, sa férocité et sa prétention. Entraînant dans son sillage, telle une fulgurante comète, son amour pour le cinéma en général et la Nouvelle Vague en particulier. Si le film n’est pas exempt de fautes de goût bien de son âge, c’est clair, un auteur est né!

AB3 20h05: Le journal de Bridget Jones (2 étoiles)

De Sharon Maguire (2001). Avec Renée Zellweger, Hugh Grant.

Trentenaire maladroite à la chasse aux kilos superflus et à l’homme de ses rêves, Bridget Jones est un concentré rond d’autodérision parfaitement en phase avec les "célibattantes" de son époque. C’est l’héroïne du best-seller générationnel d'Helen Fielding, que Maguire transpose un peu platement en comédie acidulée. Heureusement, il y a Zellweger, sa moue boudeuse et son naturel, petite boule vraiment tordante à laquelle le film doit tous ses moments de drôlerie.

Be 1 20h50: Machete (2 étoiles)

De Robert Rodriguez, Ethan Maniquis (2010). Avec Danny Trejo, Michelle Rodriguez.

Avec Machete, on s’attend au pire… et on n’est pas déçu! Réempruntant les chemins tortueux de la parodie à tout crin, Rodriguez refait du Rodriguez et c’est tant mieux. Cela donne un festival de violence échevelée, de la satire politique manichéenne et jubilatoire et des trognes de série Z à vous faire trembler sous votre fauteuil. Attention, même si le spectacle est franchement jouissif pour les fans, il n’est pas à mettre devant tous les yeux. Un homme averti…

Sur le même sujet
Plus d'actualité