Les meilleurs films de ce 8 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Artistes et modèles, avec Jerry Lewis
  • Une affaire de femmes, avec Isabelle Huppert
  • Whatever Lola Wants, de Nabil Ayouch
  • Solomon Kane, avec James Purefoy

823753

Arte 23h15: Artistes et modèles [3*]

De Frank Tashlin (1955). Avec Jerry Lewis, Dean Martin.

Deux copains fauchés trouvent la combine du succès: l’un parle dans son sommeil, pendant que l’autre retranscrit ses rêves en BD! Chef-d’œuvre mêlant la bande dessinée et le pop art, cette 16e association Lewis/Martin est un festival de fantaisies visuelles et de gags tordants. Lewis et Martin, dirigés par l’inventif Tashlin, assurent bien évidemment le spectacle. Mais il ne faut pas oublier Shirley MacLaine, inoubliable dans ses délirants numéros musicaux.

TV5 21h00: Une affaire de femmes [3*]

De Claude Chabrol (1988). Avec Isabelle Huppert, François Cluzet.

S’inspirant librement de l’affaire sordide d’une "faiseuse d’anges" guillotinée sous l’Occupation, en 1943, Chabrol tire une histoire tout sauf manichéenne. Sans jamais juger son héroïne, il interroge une époque et la complexité des rapports humains avec sa faconde subtile, teintée d’ironie mordante.

Club RTL 22h10: Whatever Lola Wants [2*]

De Nabil Ayouch (2008). Avec Laura Ramsey, Carmen Lebbos.

Avant son remarqué Les chevaux de Dieu, Ayouch réalisait cette petite bluette sentimentale qui, en plus de souligner la beauté de la danse orientale, faisait office de fable sympathique sur la tolérance. Un film plein de petits défauts, trop long, un peu naïf, trop chargé de bons sentiments. Mais pas exempt de qualités non plus. Laura Ramsey se montre si spontanée et douée que, quoi que Lola veuille, on la suivrait au bout du monde!

France 4 20h45: Solomon Kane [1*]

De Michael J. Bassett (2009). Avec James Purefoy, Max von Sydow.

Le XVIe siècle. Solomon Kane possède tout l’attirail du guerrier sauvage: une longue tignasse noire, une dextérité rare dans le maniement de l’arme blanche, mais aussi deux pistolets qui font sa marque de fabrique. Soldat à la solde de l’Angleterre, ce sont des forces démoniaques qu’il va affronter sur les rivages africains. Une heroic fantasy pleine de bruit et de fureur, assumant sa brutalité façon Conan le barbare. Pas très futé, mais efficace.

Sur le même sujet
Plus d'actualité