Les meilleurs films de ce 8 août

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La bête de guerre, de Kevin Reynolds
  • Back Soon, de Solveig Anspach
  • La famille Addams, avec Anjelica Huston
  • Wendy et Lucy, avec Michelle Williams

465761

Club RTL 22h30: La bête de guerre [3*]

De Kevin Reynolds (1988). Avec George Dzundza, Jason Patric.

On pouvait craindre le pire d’un film américain mettant en scène la lutte des Afghans contre les Soviétiques. Mais Reynolds n’a rien d’un tâcheron et se garde bien de tomber dans le délire propagandiste. Bref, on est loin de Rambo III avec ce duel entre une poignée de villageois et les occupants d’un char russe égaré dans le désert. La bête de guerre rappelle par son style âpre et dégraissé les meilleurs Fuller comme Attaque!

La Trois 21h05: Back Soon [2*]

De Solveig Anspach (2008). Avec Dita Jonsdottir, Julien Cottereau.

Anspach était déjà retournée dans son Islande natale pour le sombre Stormy Weather. Cap sur la bonne humeur cette fois avec une comédie résolument décalée, lancée avec le slogan intrigant "Pour trouver l’herbe, trouvez l’oie!". On ne vous dévoilera pas sa signification, mais sachez qu’il est beaucoup question de pétards dans cette virée allumée et politiquement incorrecte au pays des volcans actifs.

AB3 20h05: La famille Addams [2*]

De Barry Sonnenfeld (1991). Avec Anjelica Huston, Raul Julia.

Ancien chef-op des frères Coen, Sonnenfeld a visiblement pris du plaisir en adaptant à l’écran les aventures de la famille Addams née sous le crayon inventif de Charles… Addams! Le réalisateur joue du contraste comique existant entre la solidarité familiale à l’œuvre dans le clan dès qu’il se sent menacé et la noirceur d’âme de chacun de ses membres qui composent une sacrée galerie de monstres. Dommage que le scénario batte un peu de l’aile.

Arte 23h15: Wendy et Lucy [2*]

De Kelly Reichardt (2008). Avec Michelle Williams, Will Oldham.

Comme à son habitude, la réalisatrice de Old Joy tire un maximum parti d’une intrigue minimaliste, centrée cette fois sur la dérive d’une jeune femme qui a largué les amarres, accompagnée de sa chienne Lucy. Ni mélo, ni road movie (Wendy, en route pour l’Alaska, reste bloquée dans un bled de l’Oregon), ce film indépendant dresse un bilan impressionniste et aigre-doux de l’Amérique profonde.

Sur le même sujet
Plus d'actualité