Les meilleurs films de ce 8 août

La sélection des meilleurs films de ce jeudi:

  • La mort dans la peau
  • Casanova
  • Le maître de guerre
  • L'inspecteur Harry

918463

La mort dans la peau TF1 23H50 [3*]

De Paul Greengrass (2004). Avec Matt Damon, Franka Potente.

Jason Bourne reprend du service pour une nouvelle course effrénée contre ses adversaires, dans un récit qui démarre sur les chapeaux de roues et de façon dramatique. Paul Greengrass succède avec brio à Doug Liman pour concocter une suite d’une grande efficacité reprenant les ingrédients du premier épisode, où la complexité de l’intrigue et le rythme imprimé ne tolèrent aucun relâchement.

Casanova RTL-TVI 20H15 [2*]

De Lasse Hallström (2005). Avec Heath Ledger, Sienna Miller.

Lasse Hallström a voulu à son tour fournir au cinéma sa version de la vie de Giacomo Casanova et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle risque de déconcerter! C'est que Hollywood est passé par là pour atténuer grandement le côté libertin du personnage, rendant presque fidèle l'indécrottable séducteur. Pour autant, les décors grandioses de Venise, la légèreté de la mise en scène et le jeu de Heath Ledger méritent le détour.

Le maître de guerre FRANCE 3 20H45 [2*]

De Clint Eastwood (1986). Avec Clint Eastwood, Marsha Mason.

Quand le sergent Eastwood débarque sur les écrans, va y avoir du grabuge! En ancien combattant du Viêtnam chargé de former des jeunes recrues, le héros présente un aspect certes caricatural mais bien dans la lignée des rôles incarnés par l’acteur. Des dialogues incisifs taillés au couteau et quelques bonnes scènes d’action permettent de faire passer au second plan le message patriotique parfois assez douteux qui plane sur le scénario.

L'inspecteur Harry FRANCE 3 23H30 [2*]

De Don Siegel (1971). Avec Clint Eastwood, Harry Guardino.

Signe que fiction et réalité sont souvent mêlés, la naissance de la saga culte ayant Harry Callahan pour héros s'inspire d'un fait divers hélas bien réel: les méfaits du sinistre Zodiaque, auxquels David Fincher consacrera un excellent film bien plus tard. Si les méthodes expéditives de L'inspecteur Harry suscitèrent la polémique, Siegel dirige un polar passionnant dans lequel le style d'Eastwood s'avère particulièrement percutant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité