Les meilleurs films de ce 7 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Gloups! Je suis un poisson, de Michael Hegner
  • Nuits blanches à Seattle, avec Tom Hanks et Meg Ryan
  • Thor, de Kenneth Branagh avec Natalie Portman
  • L’aile ou la cuisse, avec Louis de Funès et Coluche

335273

Club RTL 16h00: Gloups! Je suis un poisson [2*]

De Michael Hegner et Stefan Fjeldmark (2000). Avec Donald Reignoux, Noémie Orphelin.

Contrairement à ce que son titre fort puéril laisse penser, ce dessin animé de bonne facture a de quoi plaire aux enfants ainsi qu’aux parents. Techniquement, un grand soin a été apporté aux images, ce qui contribue à recréer avec bonheur l’imaginaire et l’aspect magique du récit. D’autant que la transformation des héros en poissons, bien fignolée, permet vraiment d’accrocher aux personnages.

Plug RTL 20h00: Nuits blanches à Seattle [2*]

De Nora Ephron (1993). Avec Tom Hanks, Meg Ryan.

Nora Ephron, à qui on doit le scénario du fameux Quand Harry rencontre Sally, orchestre cette fois la rencontre d’une journaliste et d’un veuf éploré qui l’a émue en racontant ses déboires à la radio. Mais point de mélo larmoyant à redouter: du romantisme ainsi qu’un scénario assez prévisible, certes, mais surtout un humour aigre-doux des plus savoureux.

Be 1 20h50: Thor [2*]

De Kenneth Branagh (2011). Avec Chris Hemsworth, Natalie Portman.

Kenneth Branagh passant soudainement des adaptations shakespeariennes qui lui tiennent à cœur aux héros de Marvel, cherchez l’erreur! Mais on a beau chercher, le cinéaste prend les sceptiques à contre-pied en gardant son style à lui tout en offrant un spectacle bien ficelé où les effets spéciaux alternent harmonieusement avec les scènes moins virtuelles. Et tout ça avec quelques notes d’humour bienvenues. Une jolie surprise!

RTL-TVI 20h55: L’aile ou la cuisse [2*]

De Claude Zidi (1976). Avec Louis de Funès, Coluche.

"On m’avait prévenu qu’avec lui, on ne me verrait que de dos. Eh bien, pas du tout! J’ai beaucoup appris avec de Funès." Coluche et Fufu, un duo improbable qui vécut pourtant en osmose pendant tout le tournage de cette ode comique contre la malbouffe – déjà! – où de Funès, affaibli par un infarctus tout récent, n’a plus la même énergie dévastatrice qu’auparavant. Mais le menu demeure appétissant, grâce aux deux comédiens si différents et pourtant complémentaires.

Sur le même sujet
Plus d'actualité