Les meilleurs films de ce 5 juillet

Les meilleurs films de ce 5 juillet

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La part des anges, de Ken Loach
  • Before Sunset, avec Ethan Hawke
  • Chasseurs de dragons, avec la voix de Vincent Lindon
  • Fais-moi plaisir, d'Emmanuel Mouret

891507

Be 1 20h55: La part des anges [2*]

De Ken Loach (2012). Avec Paul Brannigan, John Henshaw.

Robbie, jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Après sa dernière bêtise, on lui assigne un drôle d’éducateur qui lui enseigne l’art du… whisky! Loach délaisse le drame social pour raconter les dernières misères d’un monde mal foutu sur le ton de la comédie alcoolisée. La colère du cinéaste est toujours là, mais elle se déguste comme un bon malt faisant sonner le rire et les larmes avec un égal bonheur. Réjouissant.

La Deux 20h05: Before Sunset [2*]

De Richard Linklater (2005). Avec Ethan Hawke, Julie Delpy.

Après neuf ans sans se voir, Jesse et Céline se retrouvent par hasard à Paris… Les retrouvailles, apparemment superficielles, du bel Américain et de la douce Française et la banalité de leurs longs échanges cachent quelque chose de plus profond. De cette discussion quasi en temps réel, Linklater tire une fine étude sociologique voilée de mélancolie sur le monde des trentenaires, leurs rêves et leurs désillusions.

Club rtl 20h25: Chasseurs de dragons [2*]

D’Arthur Qwak, Guillaume Ivernel (2008). Avec les voix de Vincent Lindon, Patrick Timsit.

L’univers de ce conte, où une petite gamine se met en tête de chasser un dragon pas commode, est d’une beauté à couper le souffle. Ajoutez à cela des personnages hauts en couleur et rigolos, un pastiche intelligent et jamais rasoir de l’heroic fantasy, et vous obtenez une chouette soirée à passer en famille sous les auspices de la bonne animation française. Avouez que ça ne se refuse pas!

Arte 13h35: Fais-moi plaisir! [2*]

D’Emmanuel Mouret (2009). Avec Emmanuel Mouret, Judith Godrèche.

Ariane en est sûre: Jean-Jacques fantasme sur une autre. Et pour sauver son couple, elle lui demande de passer à l’acte. Une drôle d’idée que l’atypique Mouret filme à la façon de Woody Allen. Le cinéaste partage d’ailleurs avec le célèbre myope le sens de l’anecdote burlesque, du regard décalé et drôle sur le couple. Et surtout une subtilité piquante qui fait de la moindre crise conjugale un marivaudage festif et réjouissant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité