Les meilleurs films de ce 5 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • L’armée du crime, de Robert Guédiguian
  • Le premier venu, de Jacques Doillon
  • Monsieur Taxi, avec Michel Simon
  • U-571, avec Bill Paxton

334893

France 3 20h40: L’armée du crime [3*]

De Robert Guédiguian (2009). Avec Simon Akbarian, Virginie Ledoyen.

Vu ses origines arméniennes et allemandes, Guédiguian aborde ici un sujet qui lui tenait forcément à cœur. Sans manichéisme et de façon didactique, L’armée du crime souligne toute l’ambivalence des années d’Occupation, avec ses personnages ambigus et ses situations complexes. Et ce même si la véracité historique du récit fut sujette à caution de la part de plusieurs spécialistes.

La Trois 21h50: Le premier venu [2*]

De Jacques Doillon (2008). Avec Clémentine Beaugrand, Gérald Thomassin.

Doillon met en scène un chassé-croisé intimiste qui voit une jeune femme donner son amour au premier venu. Un scénario à première vue des plus banals, mais qui est mis en images par un réalisateur dont la direction d’acteurs accomplit des merveilles. Du coup, Clémentine Beaugrand se révèle étincelante pour un premier rôle et Gérald Thomassin impressionne d’aisance, même si le récit tend à faire du surplace dans sa dernière partie.

Club Rtl 22h20: Monsieur Taxi [2*]

D’André Hunebelle (1952). Avec Michel Simon, Jane Marken.

"Moi, monsieur, je ne peins pas ce que je vois! – Ben alors, pourquoi qu’tu regardes?" Cet échange truculent entre Michel Simon et un figurant inconnu – un certain de Funès – donne le ton de cette charmante comédie d’autrefois qui réunit une belle brochette de seconds rôles d’alors. Au gré des déambulations du héros dans le Paris des années 50, c’est toute une époque révolue qui défile avec nostalgie devant nos yeux.

France 3 23h40: U-571 [2*]

De Jonathan Mostow (2000). Avec Matthew McConaughey, Bill Paxton.

En abordant la bataille de l’Atlantique, le réalisateur développe un film de guerre à l’ancienne réunissant tous les ingrédients du genre. Mais il évite la routine grâce à un étonnant sens du rythme et des rebondissements musclés. De même que les scènes sous-marines très convaincantes ont de quoi flanquer une crise de claustrophobie aux plus aguerris. Un bon suspense dont le scénario ne prend pas l’eau.

Sur le même sujet
Plus d'actualité