Les meilleurs films de ce 4 mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Tarzan, de Chris Buck
  • Le thé ou l’électricité, de Jérôme Le Maire
  • The Hitcher, de Dave Meyers
  • Blanche-Neige, avec Julia Roberts

849661

AB3 20h30: Tarzan [3*]

De Chris Buck, Kevin Lima (1999). Avec les voix de Valérie Lemercier, Muriel Robin.

Oubliez le parfait mais compassé Weissmuller de la version "en chair et en os" du roman de Rice Burroughs. Le Tarzan de Disney porte une tignasse ébouriffée d’ado et une bonne figure très expressive. De quoi délivrer un message écolo sympa, assorti de la nostalgie du bon sauvage, mais pas trop. La galerie de personnages secondaires est à croquer, tandis que le film balance énergiquement entre le comique et l’émotion. Une réussite!

La Trois 21h05: Le thé ou l’électricité [2*]

De Jérôme Le Maire (2012).

Jérôme Le Maire plante sa caméra dans un petit village oublié de tous, dans le Haut-Atlas, loin de notre monde surinformé où le moindre événement se transforme en buzz planétaire. Il y filme, devant le regard éberlué des anciens, le premier raccordement électrique. Cadrant ses images dans de superbes paysages lunaires, le réalisateur montre avec beaucoup d’humour et d’à-propos l’apprivoisement progressif d’une forme de civilisation, tout en nous donnant envie de marcher à sa suite, loin, très loin des sirènes assourdissantes du monde moderne. Fort!

AB3 23h45: The Hitcher [2*]

De Dave Meyers (2007). Avec Sean Bean, Sophia Bush.

Ces dernières années, nombre de films d’épouvante ont été recyclés avec plus ou moins de bonheur par un Hollywood en panne d’inspiration scénaristique. C’est le cas de Hitcher, qui perd deux éléments de poids par rapport à l’original: l’ambiguïté sexuelle et Rutger Hauer dans le rôle de l’auto-stoppeur psychopathe. En dehors d’une fin qui atteint les sommets du grotesque, cette copie assez haletante remplit néanmoins honorablement son contrat.

Be1 20h55: Blanche-Neige [1*]

De Tarsem Singh (2012). Avec Julia Roberts, Lily Collins.

La véritable héroïne du célèbre conte revisité par Tarsem Singh, entre hommage et parodie rose bonbon, c’est Julia Roberts. Décalée et pas trop "pretty woman", elle joue avec malice et plaisir une reine méchamment brillante, évitant au film de trop ronronner.

Sur le même sujet
Plus d'actualité