Les meilleurs films de ce 4 janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Sophie Scholl, les derniers jours, de Marc Rothemund
  • My Father, my Lord, de David Volach
  • Lilo et Stitch, de Chris Sanders et Dean DeBlois
  • Le roi et moi, avec Yul Brynner

177407

Arte 22h00: Sophie Scholl, les derniers jours (3 étoiles)

De Marc Rothemund (2005). Avec Julia Jentsch, Fabian Hinrichs.

En 43, alors que les combats s’enlisent sur le front de l’Est, Sophie Scholl et un groupe de jeunes étudiants inondent Munich de tracts antinazis. Capturés, ils sont interrogés et, sans avoir rien renié de leurs idées, exécutés après un simulacre de procès. S’appuyant sur les procès-verbaux des interrogatoires menés par la Gestapo, Rothemund retrace les six derniers jours de notre héroïne au fil d’un huis clos oppressant, épuré et bouleversant. On n’oubliera pas de sitôt le visage lumineux et déterminé de Julia Jentsch, admirable dans le rôle-titre.

Arte 23h35: My Father, my Lord (3 étoiles)

De David Volach (2007). Avec Assi Dayan, Ilan Griff.
Hofshat Kaits, le titre original de cet interpellant drame israélien, signifie Vacances d’été et fait référence à l’escapade tragique d’une famille juive ultraorthodoxe sur les bords de la mer Morte. Mais la traduction-trahison My Father, my Lord a le mérite de mettre l’accent sur la figure paternelle et sur celle d’un dieu souverain qui soumet l’homme à sa loi. Jusqu’où peut mener la foi? se demande Volach au fil de ce récit austère, poignant et nuancé.

Club RTL 20h30: Lilo et Stitch (2 étoiles)

Film d’animation de Chris Sanders et Dean DeBlois (2002).

Décors minimalistes et plans resserrés: Lilo et Stitch ne joue pas la carte du spectaculaire mais se rattrape côté scénario et caractérisation des personnages. La rencontre, à Hawaï, entre une orpheline et un alien mutant, tombé sur terre après avoir été programmé pour détruire tout sur son passage, ne manque ni de rythme ni de piquant et les bons sentiments y sont en permanence tempérés par l’humour.

Club RTL 22h15: Le roi et moi (1 étoile)

De Walter Lang (1956). Avec Yul Brynner, Deborah Kerr.

Sur les airs de Rogers et Hammerstein II, une enseignante anglaise chargée d’éduquer le fils du roi de Siam entreprend de convertir le souverain aux idées occidentales. Malgré le bel effort que fait Brynner pour danser voire pousser la chansonnette, le film tombe souvent dans le nunuche et le kitsch d’un exotisme très hollywoodien.

Plus d'actualité