Les meilleurs films de ce 4 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Whatever Works, de Woody Allen
  • Seul au monde, avec Tom Hanks
  • L’élève Ducobu, avec Elie Semoun
  • 15 ans et demi, avec Daniel Auteuil

821197

Arte 13h55: Whatever Works [2*]

De Woody Allen (2009). Avec Larry David, Evan Rachel Wood.

Pour ses retrouvailles avec New York, Allen oppose un vieux génie misanthrope autoproclamé à une jeune ingénue originaire du Mississippi. Sans grande surprise, Woody accorde et désaccorde ce couple mal assorti, au gré de quelques notes d’humour et de jolis mots d’esprit.

France 3 20h45: Seul au monde [2*]

De Robert Zemeckis (2000). Avec Tom Hanks, Helen Hunt.

Avant son étourdissant crash dans Flight, Zemeckis avait déjà prouvé son savoir-faire en matière de catastrophe aérienne avec Seul au monde. Mais après une entrée en matière fracassante, le film prend un tour inattendu et audacieux. Délaissant les effets spéciaux, le réalisateur va plutôt laisser son héros se débrouiller sur une île déserte, sans pathos ni action spectaculaire. Et là, avec son jeu brillant, discret et silencieux, Tom Hanks va nous en dire plus que tous les longs discours sur la condition humaine. Fort!

RTL-TVI 20h20: L’élève Ducobu [1*]

De Philippe de Chauveron (2010). Avec Elie Semoun, Vincent Claude.

L’incorrigible Ducobu de Godi et Zidrou a du mal à s’échapper des phylactères pour rejoindre l’écran de cinéma. Trop rond, trop sage, trop peu inventif, le petit héros en chair et en os, au pull Maya l’abeille, se fait voler la vedette par un Semoun épatant en Monsieur Latouche plus vrai que nature.

RTL-TVI 22h10: 15 ans et demi [1*]

De Thomas Sorriaux, François Desagnat (2008). Avec Daniel Auteuil, Juliette Lambolley.

Grand scientifique expatrié aux Etats-Unis, Philippe rentre en France pour s’occuper de sa fille Eglantine. Et comprend, à ses dépens, ce que veut dire l’expression "conflit de générations"! Les réalisateurs de La Beuze hument bien l’air du temps avec cette comédie sympa qui fait office de La boum 2.0. Aidés d’un Auteuil jouant au poil les pères largués, ils esquissent par touches amusantes un portrait plutôt fidèle de l’adolescent d’aujourd’hui: exaspérant et terriblement attachant. À l’image de leur film!

Sur le même sujet
Plus d'actualité