Les meilleurs films de ce 31 juillet

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Mon meilleur ami, avec Daniel Auteuil et Dany Boon
  • Le faux coupable, d'Alfred Hitchcock
  • Des poupées et des anges, avec Leïla Bekhti
  • Qui peut sauver le Far West?, avec Christian Tramitz

464669

TF1 20h50: Mon meilleur ami [3*]

De Patrice Leconte (2006). Avec Daniel Auteuil, Dany Boon.

Un marchand d’art est piqué au vif lorsque son associée lui déclare qu’il est incapable de s’intéresser aux autres. Pour lui clouer le bec, il fait le pari de lui présenter, dans les dix jours, son "meilleur ami". Après quelques essais infructueux (comment trouver ce qu’on n’a jamais cherché?), notre homme va jeter son dévolu sur un chauffeur de taxi esseulé. Mais on ne se fabrique pas un pote sur commande. Comme à son habitude, Leconte part d’une idée forte dont il pousse la logique jusqu’au bout. Et il zigzague avec subtilité entre le sourire et la moue de dépit.

La Trois 21h00: Le faux coupable [2*]

D’Alfred Hitchcock (1957). Avec Henry Fonda, Vera Miles.

Ce Hitchcock atypique renonce aux effets brillants et retrace, d’une manière quasi documentaire, la descente aux enfers d’un homme injustement accusé d’un crime. Pour ce drame dépouillé et austère, où Hitch revient au noir et blanc après les symphonies colorées de Mais qui a tué Harry? et L’homme qui en savait trop, le réalisateur s’est inspiré d’une histoire vraie publiée dans Life Magazine.

France 2 1h25: Des poupées et des anges [2*]

De Nora Hamdi (2008). Avec Leïla Bekhti, Karina Testa.

Passée derrière la caméra, Hamdi adapte son propre roman sur deux sœurs d’origine maghrébine tentant, en banlieue, de conquérir leur indépendance. La réalisatrice opte pour un traitement brut de décoffrage et une sensibilité d’écorchée vive, au risque de verser dans l’excès. Mais elle s’appuie sur un tandem d’actrices qui jouent franc jeu.

Plug RTL 20h00: Qui peut sauver le Far West? [2*]

De et avec Michael Herbig (2001). Avec Christian Tramitz.

Inédite dans les pays francophones, cette comédie fut le plus gros succès de l’année 2001 en Allemagne et attira onze millions de spectateurs. À la façon du trio américain ZAZ, Herbig se paie la tête des romans de Karl May (la série Old Shatterhand/Winnetou) et des westerns choucroutes. Évidemment, avoir lu ou vu les œuvres originales s’avère un atout pour goûter pleinement cette parodie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité