Les meilleurs films de ce 30 novembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Chasseur blanc, cœur noir, de et avec Clint Eastwood
  • Severance, de Christopher Smith
  • Crazy, Stupid, Love, avec Ryan Gosling
  • Sauvez Willy 3, la poursuite, de Sam Pillsbury

663765

La Deux 23h15: Chasseur blanc, cœur noir [2*]

De Clint Eastwood (1990). Avec Clint Eastwood, Marisa Berenson.

Toute ressemblance avec des personnages existants ne serait pas une pure coïncidence! Car c’est bien du grand John Huston que le cinéaste imite la posture, tout en rendant hommage au cinéma américain des années 50 et au tournage épique d’African Queen. Mais c’est surtout une nouvelle occasion pour l’ex-Dirty Harry de composer un personnage ambivalent et complexe, tout en poussant une réflexion percutante sur l’acte de création.

Plug RTL 22h05: Severance [2*]

De Christopher Smith (2006). Avec Toby Stephens, Claudie Blakley.

Pour consolider l’esprit d’entreprise, une société d’armement organise un week-end de paintball pour six de ses employés. Le jeu vire vite au cauchemar… Smith injecte une sacrée dose d’humour noir au théâtre de la cruauté qu’il met en place avec la perversion d’un bon maître de l’horreur. Grinçante, inventive, gore à souhait, sa fable horrifique teintée d’humour british a le goût et la couleur cracra d’un survival dégénéré plutôt jouissif destiné, évidemment, aux amateurs.

Be 1 20h55: Crazy, Stupid, Love [2*]

De John Requa, Glenn Ficarra (2011). Avec Steve Carell, Ryan Gosling.

Cal pensait mener une vie parfaite, jusqu’au jour où il apprend que sa femme Emily le trompe. Étonnant de voir le héros taiseux de Drive jouer le serial lover, professeur en séduction pour un Carell dépité. Irrésistible dans le rôle du beau, Ryan Gosling n’est pas la seule surprise de cette comédie romantique qui emprunte, avec une égale réussite, les voies de l’humour et de la gravité.

La Deux 20h05: Sauvez Willy 3, la poursuite [1*]

De Sam Pillsbury (1997). Avec Jason James Richter, Annie Corley.

Willy n’est pas rancunier, car cette fois, il sauve de la noyade un méchant braconnier plutôt spécialisé dans le massacre de ses semblables. Du coup, le triste sire fait amende honorable devant une escouade d’écolos qui traquaient son bateau. Fidèle aux opus précédents, le film distille une gentille fable écologique destinée en priorité aux plus petits.

Sur le même sujet
Plus d'actualité