Les meilleurs films de ce 30 juillet

Les meilleurs films de ce 30 juillet 2013:

  • Les bêtes du sud sauvage (extrait vidéo)
  • Le prix de l'exploit
  • Ca va faire mal (extrait vidéo)

912931

Be 1 20h55: Les bêtes du sud sauvage  [3*]

De Benh Zeitlin (2012). Avec Quvenzhané Wallis, Dwight Henry.

Si Quvenzhané Wallis a un prénom atypique, sa nomination à l'oscar de la meilleure actrice (la plus jeune à obtenir cet honneur) n'a rien de surprenant. La fillette de 6 ans illumine les décors naturels désolés où se tient le récit de Benh Zeitlin, qui combine avec brio rêve et réalité dans une brillante métaphore d'une Amérique à deux visages. Un premier film improbable et déjà un coup de maître pour le jeune cinéaste.

Le prix de l'exploit  [2*] 

De John Badham (1985). Avec Kevin Costner, David Marshall Grant.

Le courage et la volonté sont mis à l'honneur dans ce drame efficace, où un jeune homme aide son frère gravement malade à prendre part à une course cycliste très éprouvante. La mise en scène n'évite pas toujours un côté larmoyant, mais elle met efficacement en valeur de saines notions telles que l'amitié et la bravoure.

Club RTL 20h25: Ça va faire mal [1*]

De Jean-François Davy (1982). Avec Bernard Menez, Henri Guybet.

Le titre annonce déjà la suite du programme: cette comédie franchouillarde, typique du début des années 80, ne fait pas dans la dentelle avec son scénario abracadabrant et son casting spécialisé dans les séries B ou autres nanars. Les années aidant, ce genre de productions a toutefois fini par acquérir un ton décalé dont on s'amuse en même temps que les acteurs, y compris lors de la chanson tonitruante du générique final. L'arme parfaite AB3 21h35 H De Mark Disalle (1991). Avec Jeff Speakman, John Dye. Jeff Speakman est bien décidé à venger la mort de son pote, envoyé ad patres par la mafia coréenne, et il va utiliser toute sa science des arts martiaux pour s'occuper des criminels. Notre Van Damme national n'a qu'à bien se tenir, Jeff se défendant plutôt bien également au rayon baston. C'est d'ailleurs l'atout majeur du film, le scénario s'étant très rapidement retrouvé au tapis dans cette série B mineure.

Sur le même sujet
Plus d'actualité