Les meilleurs films de ce 3 janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Il était une fois dans l’Ouest, de Sergio Leone
  • Toy Story 3, de Lee Unkrich
  • Chéri, de Stephen Frears
  • Ma sorcière bien-aimée, avec Nicole Kidman

725105

France 3 13h35: Il était une fois dans l’Ouest [4*]

De Sergio Leone (1969). Avec Claudia Cardinale, Charles Bronson.

Même ceux qui considèrent le western spaghetti comme une hérésie s’accordent à dire qu’Il était une fois… est un monument du cinéma au cours duquel Leone récapitule tous ses films précédents. Qualifiée d’opéra filmé, cette fresque grandiose prend son temps pour donner à chaque scène une puissance inégalée. Avec Henry Fonda, magnifiquement utilisé à contre-emploi.

RTL-TVI 20h15: Toy Story 3 [3*]

Film d’animation de Lee Unkrich (2010).

Alors qu’Andy est sur le point de partir à l’unif, ses jouets, mis de côté depuis longtemps, échouent dans une garderie. C’est parti pour une folle aventure qui ne se contente pas de copier les épisodes précédents, invente de nouveaux visages et multiplie les gags hilarants. Aux commandes de ce bijou: le coréalisateur du Monde de Nemo.

France 3 23h00: Chéri [2*]

De Stephen Frears (2009). Avec Michelle Pfeiffer, Rupert Friend.

Léa de Lonval songe à terminer à 50 ans une brillante carrière de courtisane. Elle s’autorise néanmoins une liaison avec Fred Peloux, le fils d’une de ses rivales, surnommé Chéri. Commencée comme un simple jeu de séduction, leur relation s’intensifie jusqu’à ce que Madame Peloux décide de marier Chéri à une jeune héritière. Évidemment, à force de décliner toutes les variantes du "ni avec toi, ni sans toi", cette adaptation de Colette patine un peu. Mais quand la caméra s’installe pour filmer le visage radieux ou défait de Pfeiffer, la magie opère.  

TF1 17h20: Ma sorcière bien-aimée [2*]

De Nora Ephron (2005). Avec Nicole Kidman, Will Ferrell.

Certains critiques ont eu beau jeu de cracher sur cette adaptation ciné du feuilleton-culte de notre enfance. On peut pourtant y apprécier le délicat mouvement du nez en trompette de Kidman, réincarnation parfaite de notre sorcière bien-aimée. La version cinéma a en outre le mérite de ne pas copier la série mais d’imaginer ce qui arriverait si notre héroïne, mécontente de son sort, débarquait sur terre et découvrait le monde factice d’Hollywood.

Sur le même sujet
Plus d'actualité