Les meilleurs films de ce 29 septembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • The Yards, de James Gray
  • La vie rêvée des anges, avec Elodie Bouchez
  • La couleur des sentiments, avec Emma Stone
  • Inspecteur Gadget, avec Matthew Broderick

511135

TCM 12h05: The Yards [3*]

De James Gray (2000). Avec Mark Wahlberg, James Caan.

Sorti de prison, Leo est embauché par son oncle sans savoir que ce dernier trempe dans une sombre affaire politico-financière. Six ans se sont écoulés entre Little Odessa et The Yards, mais Gray n’a pas dévié de sa trajectoire: revisiter le film noir en l’orientant vers la tragédie familiale. Pour traduire le désarroi de Leo, Gray adopte un ton feutré et un tempo lent, quasi hypnotique. Et si le film, à sa sortie, a souffert de plusieurs coupes, c’est le director’s cut que TCM diffuse aujourd’hui.

Plug RTL 20h00: La vie rêvée des anges [3*]

D’Erick Zonca (1998). Avec Elodie Bouchez, Natacha Régnier.

Porté à bout de bras par un formidable duo, dont notre compatriote Natacha Régnier qui reçut, tout comme Bouchez, un prix d’interprétation à Cannes, La vie… est un premier long métrage douloureux mais prenant. Zonca parvient à transcender cette chronique réaliste sur la galère de deux filles paumées pour en faire un hymne à l’énergie vitale qui ne tombe jamais dans le manichéisme.

Be 1 20h55: La couleur des sentiments [2*]

De Tate Taylor (2011). Avec Viola Davis, Emma Stone.

Kathryn Stockett a fourni avec The Help une poignante radioscopie du sud des Etats-Unis dans les années 60, centrée sur le témoignage des servantes noires de la ville de Jackson alors que le mouvement pour les droits civiques gagnait en ampleur. Amie d’enfance de Stockett, élevée dans un climat similaire, Taylor était la personne idéale pour adapter le roman à l’écran. Dommage qu’elle ait un peu trop cédé au côté lacrymal et fédérateur des drames hollywoodiens.

AB3 20h30: Inspecteur Gadget [1*]

De David Kellogg (1999). Avec Matthew Broderick, Rupert Everett.

Les fans du dessin animé des années 80, avec notre inspecteur qui fait surgir des pales d’hélicoptère sous son chapeau, auraient aimé retrouver le côté cartoonesque de leur héros dans cette version live. Mais, malgré les effets spéciaux décoiffants dus à Stan Winston, déjà responsable des prouesses de Terminator, l’hystérie l’emporte sur le fun.

Sur le même sujet
Plus d'actualité