Les meilleurs films de ce 29 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Les hommes du président, avec Dustin Hoffman
  • Micmacs à tire-larigot, avec Dany Boon
  • Canadian Bacon, de Michael Moore
  • Ouragan sur le Caine, avec Humphrey Bogart

644954

Arte 20h50: Les hommes du président [3*]

D’Alan J. Pakula (1976). Avec Dustin Hoffman, Robert Redford.

Woodward et Bernstein n’étaient pas des journalistes politiques, ce qui explique sans doute pourquoi ils ont investigué si loin dans le scandale du Watergate qui finit par provoquer la chute de Nixon. Pour les incarner dans le film, les extraordinaires Dustin Hoffman et Robert Redford, animés par la même soif de savoir et de vérité que leurs personnages, ont hanté de vraies rédactions aux côtés de vrais journalistes. Le résultat à l’écran, porté par la caméra nerveuse de Pakula? Un stupéfiant thriller politique qui ne nous lâche pas une seconde. Du travail d’orfèvre!

La Une 20h20: Micmacs à tire-larigot [2*]

De Jean-Pierre Jeunet (2009). Avec Dany Boon, André Dussollier.

Bazil, doux naïf un peu innocent, se retrouve à la rue et est recueilli un jour par une joyeuse bande de chiffonniers. Jeunet, seul en selle sans son acolyte Caro depuis Alien 4, réalise un très joli film burlesque, bourré de trouvailles. Sa machine à rêves est une belle ode au ciné, jouée par un Dany Boon qui n’a jamais été meilleur.

Arte 22h55: Canadian Bacon [2*]

De Michael Moore (1995). Avec John Candy, Alan Alda.
Au plus mal dans les sondages, le président des Etats-Unis choisit le placide Canada comme nouvel ennemi imaginaire, histoire de redorer son blason. Une fiction satirique de Michael Moore, où le trublion américain pousse la farce jusque dans ses extrêmes retranchements. C’est aussi le dernier film du comique John Candy.

TCM 20h40: Ouragan sur le Caine [2*]

D’Edward Dmytryk (1954). Avec Humphrey Bogart, José Ferrer.

La vie quotidienne sur le destroyer Caine vire à la paranoïa lorsque le tyrannique capitaine Queeg commence à montrer des signes de démence. L’US Navy imposa certaines modifications à Dmytryk pour atténuer la vision négative du film. Malgré cela, la charge contre l’armée reste très palpable, notamment dans le chef de Bogart, excellent en officier névrosé qui roule fébrilement des billes en fer entre ses doigts lorsqu’il est à la limite de déraper!

Sur le même sujet
Plus d'actualité