Les meilleurs films de ce 29 mars

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Chronicle, avec Alex Russell
  • Retour vers le futur 3, avec Michael J. Fox
  • Delirious, avec Steve Buscemi
  • Heat, avec Robert De Niro et Al Pacino

815079

Be 1 20h55: Chronicle [3*]

De Josh Trank (2012). Avec Dane DeHaan, Alex Russell.

Soumis un jour à des radiations étranges, trois lycéens développent des superpouvoirs. À l’inverse de la morale de Spider-Man, "les grands pouvoirs entraînent ici de grandes irresponsabilités", à l’échelle de la fureur que peuvent ressentir certains ados mal dans leur peau. Réflexion amère sur l’adolescence filmée en caméra subjective, ce film est aussi une brillante relecture du mythe du superhéros, dopée par de sidérants effets spéciaux.

Club RTL 20h30: Retour vers le futur 3 [2*]

De Robert Zemeckis (1990). Avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd.

Pour boucler sa trilogie explosive, Zemeckis s’adonne à un mégamixage des épisodes précédents. Marty, rebaptisé Eastwood pour la cause, rejoue les situations dans le Far West de 1885 comme un clin d’œil aux fans. La série perd en souffle ce qu’elle gagne en cœur, le Doc tombant sous le charme de la belle Mary Steenburgen. Il l’avait d’ailleurs prédit dans Retour… 2: "Après le temps, j’étudierai l’autre grand mystère de l’univers: la femme!"

Plug RTL 22h15: Delirious [2*]

De Tom DiCillo (2007). Avec Steve Buscemi, Michael Pitt.

Spécialiste de la comédie grinçante, DiCillo entraîne son acteur fétiche, Buscemi, dans le sillage d’un chanteur connu, histoire de décocher la photo inédite qui le rendra riche et célèbre. En paparazzi minable, Buscemi en fait des tonnes et arrache les rires, tandis que se dessine peu à peu, sous le vernis de la comédie, le portrait d’une insondable solitude humaine.

AB3 20h05: Heat [2*]

De Michael Mann (1995). Avec Robert De Niro, Al Pacino.

Après une scène de braquage spectaculaire, le réalisateur diffère la rencontre tant attendue entre les deux monstres sacrés que sont De Niro et Pacino. Filmant avec brio le jeu tendu du chat (le policier) et de la souris (le voyou), la montagne Mann, pourtant en pleine possession de sa mise en scène stylisée et envoûtante, n’accouche malheureusement que d’une… souris question rencontre au sommet: les deux géants ne partagent que deux petites scènes ensemble. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité