Les meilleurs films de ce 28 janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Master and Commander, de Peter Weir avec Russel Crowe
  • Rachel, un documentaire de Simone Bitton
  • Soudain l’été dernier, avec Katharine Hepburn et Elizabeth Taylor
  • Red, avec Bruce Willis et Morgan Freeman

216141

AB3 20h30: Master and Commander: de l’autre côté du monde (3 étoiles)

De Peter Weir (2003). Avec Russell Crowe, Paul Bettany.

Peu de réalisateurs invités à Hollywood peuvent se vanter d’avoir su s’intégrer au système sans rien renier de leur univers personnel. Australien d’origine, Weir confirme, après The Truman Show, l’étendue de sa palette avec un brillant film d’aventures maritimes où les personnages ne sont jamais sacrifiés à l’action. Weir, comme toujours, truffe son film de notations étranges qui augmentent son pouvoir hypnotique.

La trois 21h05: Rachel (3 étoiles)

Documentaire de Simone Bitton (2009).

A 23 ans, l’Américaine Rachel Corrie manifeste dans le sud de la bande de Gaza en tentant d’empêcher la destruction d’habitations palestiniennes. Elle sera écrasée par un bulldozer israélien. Bitton retrace cette tragédie en confrontant les versions divergentes que chaque camp donne de l’incident. Son film refuse tout pathos et laisse le spectateur tirer ses propres conclusions. Fort.

TCM 20h40: Soudain l’été dernier (3 étoiles)

De J.L. Mankiewicz (1959). Avec Katharine Hepburn, Elizabeth Taylor.

Hepburn propose un odieux marché à un psychiatre: elle subventionnera son hôpital s’il lobotomise sa nièce, témoin d’un drame familial. Le décor est planté, il ne reste plus à Mankiewicz qu’à laisser agir le parfum vénéneux de la pièce de Tennessee Williams, en équilibrant avec soin le pouvoir de suggestion des dialogues et les images chocs. En femme appât vulnérable, Liz trouve un de ses plus beaux rôles.

Be 1 20h50: Red (2 étoiles)

De Robert Schwentke (2010). Avec Bruce Willis, Morgan Freeman.

Inutile de voir rouge devant cette comédie où le quatuor Willis-Freeman-Mirren-Malkovich s’amuse à revisiter les situations clés des thrillers d’espionnage façon Trois jours du Condor. Le Red du titre signifie "retraités extrêmement dangereux", soit des ex-agents de la CIA que des nettoyeurs veulent éliminer parce qu’ils en savent trop sur une bavure au Guatemala. Leur riposte sera musclée, délirante mais surtout poilante.

Sur le même sujet
Plus d'actualité