Les meilleurs films de ce 28 décembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Coup de foudre à Notting Hill, avec Julia Roberts
  • Les 101 Dalmatiens, avec Glenn Close
  • Le Pôle Express, avec Tom Hanks
  • Moi, César, 10 ans ½, 1 m 39, de Richard Berry

720647

AB3 23h15: Coup de foudre à Notting Hill [4*]

De Roger Michell (1999). Avec Julia Roberts, Hugh Grant.

Avec Quatre mariages et un enterrement et Le mariage de mon meilleur ami, Notting Hill fait partie des musts de la comédie romantique des années 90. L’histoire d’amour, tellement bien troussée qu’on y croit (presque) dur comme fer, entre une star hollywoodienne et un modeste libraire nous vaut deux heures de pur bonheur. Avec, en prime, la scène anthologique du junket où Grant, s’improvisant journaliste de cinéma, s’emmêle les pinceaux en interviewant Roberts. On pointera aussi l’incroyable plan-séquence où l’on passe, en accompagnant la promenade de Grant, d’une saison à l’autre.

France 2 13h05: Les 101 dalmatiens [2*]

De Stephen Herek (1996). Avec Glenn Close, Jeff Daniels.

Cette adaptation live du célèbre dessin animé ne manque ni de punch ni d’humour. Malgré l’armada de trucages numériques utilisée, les auteurs ont su résister à la tentation qui avait ruiné le remake de L’incroyable randonnée: celle de faire parler nos adorables chiots. Face à la meute, Glenn Close nous régale en incarnant de manière truculente l’infernale Cruella d’Enfer.

La Deux 20h00: Le Pôle Express [1*]

De Robert Zemeckis (2004). Avec Tom Hanks, Michael Jeter.

D’un classique pour la jeunesse écrit et illustré par Chris Van Allsburg, Zemeckis tire une grosse pièce montée où le pari technologique cache mal un propos moralisateur. L’obsession du photoréalisme dans le film d’animation impose le recours à la performance capture, qui numérise la moindre nuance de jeu de Tom Hanks, présent dans cinq rôles.

TF1 17h20: Moi, César, 10 ans ½, 1 m 39 [1*]

De Richard Berry (2003). Avec Jules Sitruk, Maria de Medeiros.

Cette comédie, qui n’est pas exempte de temps morts, table beaucoup sur le minois sympathique du jeune Sitruk, le partenaire de Gérard Jugnot dans Monsieur Batignole. Pour Berry, filmer à hauteur d’enfant se résume apparemment à mettre sa caméra à 1 m 39 du sol et, pour le reste, à gommer toutes les aspérités de son sujet. Il donne même dans le gâtisme précoce lorsqu’il transforme Anna Karina en punk sexagénaire jouant les bonnes fées.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité