Les meilleurs films de ce 27 septembre

Découvrez des extraits vidéos des 3 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Dans la vallée d’Elah, avec Tommy Lee Jones
  • Loin de la terre brûlée, avec Charlize Theron
  • Crazy Night, avec Steve Carell

510479

France 3 20h45: Dans la vallée d’Elah [3*]

De Paul Haggis (2007). Avec Tommy Lee Jones, Charlize Theron.

Comment un militaire à la retraite, dont le fils G.I. a disparu peu après son retour d’Irak, en arrive-t-il à perdre ses certitudes et à hisser la bannière étoilée à l’envers en signe de détresse? Voilà ce que Haggis, scénariste de Million Dollar Baby et réalisateur de Crash, va nous conter au fil de ce drame sobre et percutant. Après Jarhead, Redacted ou Charlie Wilson’s War, Dans la vallée d’Elah confirmait en 2007 la bonne santé d’un cinéma américain adulte et engagé, réfléchissant sur le coût humain du bellicisme à la Bush.

France 3 23h25: Loin de la terre brûlée [3*]

De Guillermo Arriaga (2008). Avec Charlize Theron, Kim Basinger.

Au Nouveau-Mexique, la caravane où Gina se trouve avec son amant explose mystérieusement. Une quinzaine d’années plus tard, à Portland, les faits et gestes de Sylvia, une jeune femme déboussolée, sont épiés par un étrange personnage… Quels liens secrets relient les uns aux autres? En tandem depuis neuf ans avec Iñarritu, le scénariste Guillermo Arriaga s’est imposé comme le champion du film choral aux récits entrecroisés. Passé derrière la caméra, il persiste et signe en nous racontant, dans un savant désordre chronologique, le parcours de deux femmes blessées par la vie. Cet ingénieux jeu de construction serait vain si l’auteur n’apportait pas le même soin à la caractérisation de ses personnages. Ils sont tous formidablement dessinés, avec leurs failles mais aussi leur soif de vivre.

RTL-TVI 20h20: Crazy Night [2*]

De Shawn Levy (2010). Avec Steve Carell, Tina Frey.

Pour Levy, ce n’est plus la Nuit au musée qui frôle la cata, mais la soirée d’un couple dans un resto huppé de Manhattan qui débouche sur une méprise et une folle course-poursuite. Ça tombe bien, car leur amour était au point mort et rien ne vaut une petite poussée d’adrénaline pour ranimer la flamme. Si Levy n’atteint pas la drôlerie de Meurtre mystérieux à Manhattan de Woody Allen, qui traitait d’un sujet similaire, sa Crazy Night vaut quand même le coup d’œil.

Sur le même sujet
Plus d'actualité