Les meilleurs films de ce 27 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Podium, avec Benoît Poelvoorde
  • Mulan , de Tony Bancroft
  • Une femme de ménage, avec Jean-Pierre Bacri
  • Green Lantern, avec Ryan Reynolds

644870

21h00 RTL-TVI: Podium [2*]

De Yann Moix (2003). Avec Benoît Poelvoorde, Jean-Paul Rouve.

Ça n’a pas dû être toi et moi contre le monde entier pour le film Podium. En effet, critique et public se sont donné la main cette année-là pour aimer ensemble cette jolie adaptation du roman éponyme de Moix qui se décline comme une chanson populaire. Comme d’habitude avec Poelvoorde, ‘y a le printemps qui chante et le film, pourtant pas toujours maîtrisé, devient vite un jouet extraordinaire. Dans la peau de Clo-Clo, le comédien brille de mille paillettes, y va avec la tête, avec le cœur et nous fait rire. Beaucoup. À part ça, la vie est belle. Alors encore une fois après nous: "Magnolias? For ever!"

AB3 20h30: Mulan [2*]

De Tony Bancroft, Barry Cook (1998). Avec les voix de Valérie Karsenti, José Garcia.

Mulan n’en fait qu’à sa tête, au grand désespoir de son père, qui voudrait la marier. Et quand l’envahisseur hun est aux portes de la cité, elle part se battre. Entrecoupé de jolis moments musicaux, de trouvailles comiques et d’une sacrée bataille dans la neige, ce Disney fait la part belle à un beau personnage féminin au caractère bien trempé.

Plug RTL 20h00: Une femme de ménage [2*]

De Claude Berri (2002). Avec Jean-Pierre Bacri, Emilie Dequenne.

Le film investit un appartement parisien dont le bordel reflète bien le désordre intérieur de son occupant depuis le départ de sa femme. Quand débarque Laura, la jeune femme de ménage sans manières qu’il a engagée comme on attrape une bouée de sauvetage, Bacri retrouve peu à peu des sensations. Elle s’invite dans son lit mais le désenchantement, voilé d’une mélancolie gaie, n’est jamais loin…

Be 1 20h55: Green Lantern [1*]

De Martin Campbell (2011). Avec Ryan Reynolds, Blake Lively.

Héros de comics né en 1940, The Green Lantern passe des pages de BD au grand écran de ciné. Mais, à l’inverse des X-Men, il n’a pas vraiment connu les faveurs des critiques, qui se sont déchaînés sur sa laideur graphique et son inconsistance. Ne soyons pas bégueule: sans révolutionner le genre, le film assure un spectacle familial sympa.

Sur le même sujet
Plus d'actualité