Les meilleurs films de ce 27 mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • The Tree Of Life, de Terrence Malick
  • Australia, avec Nicole Kidman et Hugh Jackman
  • Madame Doubtfire, avec Robin Williams
  • Disjoncté, de Ben Stiller avec Jim Carrey

388722

Be 1 20h55: The Tree Of Life [2*]

De Terrence Malick (2011). Avec Brad Pitt, Jessica Chastain.

Avec cinq films en 5 ans, on ne peut pas dire que Malick, réalisateur encore plus secret que Kubrick, soit un auteur productif. Tree Of Life revient à l’essence de son cinéma, mêlant le destin d’une famille des années 50 aux origines de l’univers. Déconcertant, certes, mais prodigieusement filmé, cet "arbre de vie" est à regarder comme un poème mystique envoûtant, un requiem fascinant dédié à la nature et aux mystères du monde.

France 2 20h45: Australia [2*]

De Baz Luhrmann (2008). Avec Nicole Kidman, Hugh Jackman.

Australia court trop de kangourous à la fois et ploie sous ses contradictions, hésitant entre parodie, grande fresque hollywoodienne et manuel d’histoire centré sur les aborigènes. Pourtant, ce magicien de Luhrmann parvient encore à nous entraîner follement dans son manège, pour goûter à une aventure (amoureuse) à l’ancienne, comme si nous découvrions la saveur des "premières fois". Sacré Baz!

France 4 20h35: Madame Doubtfire [2*]

De Chris Columbus (1993). Avec Robin Williams, Sally Field.

Un festival Robin Williams! L’acteur est à mourir de rire travesti en matrone irlandaise, swinguant avec son aspirateur et enflammant ses faux seins en pleine préparation de repas. Mais derrière la tempête énergique ressort, l’air de rien, une tendre satire sociale permettant de tirer un joli portrait de la paternité contrariée de cette comédie familiale douce-amère.

Plug RTL 20h25: Disjoncté [2*]

De Ben Stiller (1996). Avec Jim Carrey, Matthew Broderick.

Lorsque Steven s’apprête à payer son installateur télé, ce dernier refuse: tout ce qu’il veut, c’est un ami. Et, selon lui, Steven est le candidat idéal. Et l’acteur idéal pour pourrir la vie de Matthew Broderick, c’est bien Jim Carrey! En dingo mal embouché voulant Steven "pour ami à tout prix", Jim ne recule devant rien: grimaces à gogo, intrusion flippante dans la vie privée et pétages de plombs dantesques. Un film inégal, mais qui électrocute avec plaisir le politiquement correct.

Sur le même sujet
Plus d'actualité